Discussion:
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
Add Reply
Resc17
2007-12-12 20:11:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
Je m'explique, je souhaiterai savoir quel est le fonctionnaire qui a
autorité, au dessus du plus gradé d'une brigade de gendarmerie. En
fait en cas de litige avec une brigade de gendermerie, à qui faire
appel ?
Le procureur de la république, le préfet de région ?
Merci
JPM
2007-12-12 22:36:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
téléphone à Sarko....
Solo
2007-12-12 22:58:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
Je m'explique, je souhaiterai savoir quel est le fonctionnaire qui a
autorité, au dessus du plus gradé d'une brigade de gendarmerie. En
fait en cas de litige avec une brigade de gendermerie, à qui faire
appel ?
Le procureur de la république, le préfet de région ?
Merci
Le Commandant de compagnie ?
AGL
2007-12-13 11:32:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
Je m'explique, je souhaiterai savoir quel est le fonctionnaire qui a
autorité, au dessus du plus gradé d'une brigade de gendarmerie. En
fait en cas de litige avec une brigade de gendermerie, à qui faire
appel ?
Le procureur de la république, le préfet de région ?
Merci
Il y a le commanddant de Cie en général une par arrondiissmeent, mais
ce n'est pas une règle.
En suite le Lieutenant-Colonel ou Colonel commandant le groupepent de
Gendarmerie départemental du département.
--
---------------------------------------------------
Andre Georgel


Site : http://www.materiels-trans.fr

"La perfection n'est pas lorsqu'il n'y a plus rien à
ajouter, mais lorsque qu'il n'y a plus rien à enlever."
"Perfection is not when there is nothing to add, but
when there is nothing to remove."

(A. de Saint Exupery)
----------------------------------------------------
Laurent GARNIER
2007-12-13 14:03:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
Je m'explique, je souhaiterai savoir quel est le fonctionnaire qui a
autorité, au dessus du plus gradé d'une brigade de gendarmerie. En
fait en cas de litige avec une brigade de gendermerie, à qui faire
appel ?
Le procureur de la république, le préfet de région ?
Du point de vue "disciplinaire", le superieur est la hierarchie
militaire classique. Pour la gendarmerie, il y a un groupement par
departement. Le commandant du groupement de gendarmerie departemental
controle hierarchiquement tous les gendarmes departementaux d'un
departement.

D'un point de vue "judiciaire" le superieur d'un gendarme est le
procureur de la republique ! Ils le traitent aussi bien qu'un colonel ce
qui est assez drole a voir parfois...

Suivant le contexte, il faut s'adresser a l'un et/ou l'autre.
--
Laurent GARNIER
Resc17
2007-12-13 20:54:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
On 13 déc, 15:03, Laurent GARNIER
Post by Laurent GARNIER
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
Je m'explique, je souhaiterai savoir quel est le fonctionnaire qui a
autorité, au dessus du plus gradé d'une brigade de gendarmerie. En
fait en cas de litige avec une brigade de gendermerie, à qui faire
appel ?
Le procureur de la république, le préfet de région ?
Du point de vue "disciplinaire", le superieur est la hierarchie
militaire classique. Pour la gendarmerie, il y a un groupement par
departement. Le commandant du groupement de gendarmerie departemental
controle hierarchiquement tous les gendarmes departementaux d'un
departement.
D'un point de vue "judiciaire" le superieur d'un gendarme est le
procureur de la republique ! Ils le traitent aussi bien qu'un colonel ce
qui est assez drole a voir parfois...
Suivant le contexte, il faut s'adresser a l'un et/ou l'autre.
--
Laurent GARNIER
Merci pour vos renseignements
Uly
2007-12-14 00:51:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
"Laurent GARNIER" <***@voila.fr.no_spam.invalid> a écrit dans
le message de news: fjrdo9$hua$***@s1.news.oleane.net...
..........
Du point de vue "disciplinaire", le superieur est la hierarchie militaire
classique. Pour la gendarmerie, il y a un groupement par departement. Le
commandant du groupement de gendarmerie departemental controle
hierarchiquement tous les gendarmes departementaux d'un departement.
D'un point de vue "judiciaire" le superieur d'un gendarme est le procureur
de la republique ! Ils le traitent aussi bien qu'un colonel ce qui est
assez drole a voir parfois...
Suivant le contexte, il faut s'adresser a l'un et/ou l'autre.
Et la dedans où se situe le préfet ?
Laurent GARNIER
2007-12-14 09:24:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Uly
Et la dedans où se situe le préfet ?
C'est l'etat. Il n'a aucun pouvoir sur la justice (separation des
pouvoirs obblige) et je suppose qu'il n'a aucune autorite hierarchique
sur la gendarmerie (ce qui ne l'empeche en rien de la requerir).
--
Laurent GARNIER
nobody
2007-12-14 09:34:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Laurent GARNIER
Post by Uly
Et la dedans où se situe le préfet ?
C'est l'etat. Il n'a aucun pouvoir sur la justice (separation des
pouvoirs obblige) et je suppose qu'il n'a aucune autorite hierarchique
sur la gendarmerie (ce qui ne l'empeche en rien de la requerir).
exact et j'ai même entendu un juge dire "Le préfet demande ..... mais
ici c'est moi qui décide"
Uly
2007-12-14 15:30:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
"Laurent GARNIER" <***@voila.fr.no_spam.invalid> a écrit dans
le message de news: fjthou$cld$***@s1.news.oleane.net...
.............
C'est l'etat. Il n'a aucun pouvoir sur la justice (separation des pouvoirs
obblige) et je suppose qu'il n'a aucune autorite hierarchique sur la
gendarmerie (ce qui ne l'empeche en rien de la requerir).
Je pose la question car j'ai dû faire appel à son service quand la police ne
voulait pas faire son travail (elle ne voulait pas se déplacer dans les
hopitaux pour des procurations de vote). C'est curieux mais une heure après
mon coup de téléphone à la préfecture l'hopital était envahit par des
gendarmes pour faire le boulot que les flics ne voulaient pas faire. C'était
la première fois que j'ai vu des gendarmes intervenir dans ma bonne ville.
Olivier
2007-12-20 18:28:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Uly
.............
C'est l'etat. Il n'a aucun pouvoir sur la justice (separation des pouvoirs
obblige) et je suppose qu'il n'a aucune autorite hierarchique sur la
gendarmerie (ce qui ne l'empeche en rien de la requerir).
Je pose la question car j'ai dû faire appel à son service quand la police ne
voulait pas faire son travail (elle ne voulait pas se déplacer dans les
hopitaux pour des procurations de vote). C'est curieux mais une heure après
mon coup de téléphone à la préfecture l'hopital était envahit par des
gendarmes pour faire le boulot que les flics ne voulaient pas faire. C'était
la première fois que j'ai vu des gendarmes intervenir dans ma bonne ville.
Ben voui, la gendarmerie est la bonne à tout faire de l'état, surtout ce
dont les autres ne veulent pas.
Sérieusement et sans disgression, le préfet ne donne pas d'ordre à la
gendarmerie, mais bien souvent cette dernière lui obéit.
Roland Garcia
2007-12-14 22:39:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
Vous relevez son grade en vous aidant des dessins ci-dessous:
http://pharouest.ac-rennes.fr/e221506T/ecole/grade_gendarmerie.htm

tous ceux qui suivent sont ses supérieurs hiérarchiques.
Post by Resc17
Je m'explique, je souhaiterai savoir quel est le fonctionnaire qui a
autorité, au dessus du plus gradé d'une brigade de gendarmerie. En
fait en cas de litige avec une brigade de gendermerie, à qui faire
appel ?
Le procureur de la république, le préfet de région ?
Non.
--
Roland Garcia
nobody
2007-12-15 07:40:07 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Roland Garcia
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
http://pharouest.ac-rennes.fr/e221506T/ecole/grade_gendarmerie.htm
tous ceux qui suivent sont ses supérieurs hiérarchiques.
c'est plus compliqué que cela car il y a aussi la notion de "fontions"
primant sur le "grade" ainsi un "simple lieutenant" peut en tant que
medecin donner des ordres à un colonel
Marc-Antoine
2007-12-15 10:48:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by nobody
Post by Roland Garcia
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
http://pharouest.ac-rennes.fr/e221506T/ecole/grade_gendarmerie.htm
tous ceux qui suivent sont ses supérieurs hiérarchiques.
c'est plus compliqué que cela car il y a aussi la notion de "fontions"
primant sur le "grade" ainsi un "simple lieutenant" peut en tant que
medecin donner des ordres à un colonel
Là on ne parlera donc plus de hiérarchie (subordination) qui est un
"classement" en l'occurrence militaire, des grades, sans oublié le
Ministre de la Défense et le Chef d'État qui par définition est le chef
des Armées.

Mais il est vrai que la fonction ou la mission (procureur de la
république), prime sur le grade.
--
Marc-Antoine
nobody
2007-12-15 11:26:13 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Roland Garcia
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
http://pharouest.ac-rennes.fr/e221506T/ecole/grade_gendarmerie.htm
tous ceux qui suivent sont ses supérieurs hiérarchiques.
c'est plus compliqué que cela car il y a aussi la notion de "fontions"
primant sur le "grade" ainsi un "simple lieutenant" peut en tant que
medecin donner des ordres à un colonel
Là on ne parlera donc plus de hiérarchie (subordination) qui est un
"classement" en l'occurrence militaire, des grades, sans oublié le
Ministre de la Défense et le Chef d'État qui par définition est le chef
des Armées.
Mais il est vrai que la fonction ou la mission (procureur de la
république), prime sur le grade.
il y a aussi la notion de "localisation" ainsi le planton qui est un
simple brigadier peut donner des ordres dans SA caserne à un Colonel en
visite (veux mieux peut être pour lui ne pas trop abusé et allez au delà
du "suivez moi" et des ordres d'usage en pareil cas :-) )

personnellement j'ai veçu une situation similaire lors de mon services
militaire :

j'étais de garde (2ème classe) lorsque le Colonel (en civil) de la
caserne d'à coté et un adjudant (en uniforme) sont venue voir Mon
colonel (je soupçonne celui ci de les avoir "invité" a voir le "loustic"
que j'étais )

donc arrivé des deux
demande des carte d'identité et motif de la visite
puis je leur donne l'ordre de me suivre ( "Suivez moi" )
au bout de 10m le colon dis a l'adjudant "on est dans une caserne on
marche au pas"
alors je me retourne vers eux et donne l'ordre "Nous y allons sans idée
de manoeuvre" les deux se sont retenue de rire et au retour quand j'ai
été les rechercher 1/2heure après chez mon colon les trois étaient hilare
Marc-Antoine
2007-12-15 11:43:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Roland Garcia
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
http://pharouest.ac-rennes.fr/e221506T/ecole/grade_gendarmerie.htm
tous ceux qui suivent sont ses supérieurs hiérarchiques.
c'est plus compliqué que cela car il y a aussi la notion de
"fontions"
primant sur le "grade" ainsi un "simple lieutenant" peut en tant que
medecin donner des ordres à un colonel
Là on ne parlera donc plus de hiérarchie (subordination) qui est un
"classement" en l'occurrence militaire, des grades, sans oublié le
Ministre de la Défense et le Chef d'État qui par définition est le chef
des Armées.
Mais il est vrai que la fonction ou la mission (procureur de la
république), prime sur le grade.
il y a aussi la notion de "localisation" ainsi le planton qui est un
simple brigadier peut donner des ordres dans SA caserne à un Colonel en
visite (veux mieux peut être pour lui ne pas trop abusé et allez au delà
du "suivez moi" et des ordres d'usage en pareil cas :-) )
La localisation n'a rien à voir, là aussi c'est la notion de mission qui
faut retenir.
Le garde qui à pour mission de filtrer les entrées d'une base
stratégiquo nucléaire et super protégée, ne se pliera pas aux ordres
intimidateurs d'un colonel qui veut impérativement y rentrer sans
autorisation.
--
Marc-Antoine
nobody
2007-12-15 11:46:03 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Roland Garcia
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
http://pharouest.ac-rennes.fr/e221506T/ecole/grade_gendarmerie.htm
tous ceux qui suivent sont ses supérieurs hiérarchiques.
c'est plus compliqué que cela car il y a aussi la notion de "fontions"
primant sur le "grade" ainsi un "simple lieutenant" peut en tant que
medecin donner des ordres à un colonel
Là on ne parlera donc plus de hiérarchie (subordination) qui est un
"classement" en l'occurrence militaire, des grades, sans oublié le
Ministre de la Défense et le Chef d'État qui par définition est le chef
des Armées.
Mais il est vrai que la fonction ou la mission (procureur de la
république), prime sur le grade.
il y a aussi la notion de "localisation" ainsi le planton qui est un
simple brigadier peut donner des ordres dans SA caserne à un Colonel en
visite (veux mieux peut être pour lui ne pas trop abusé et allez au delà
du "suivez moi" et des ordres d'usage en pareil cas :-) )
La localisation n'a rien à voir, là aussi c'est la notion de mission qui
faut retenir.
Le garde qui à pour mission de filtrer les entrées d'une base
stratégiquo nucléaire et super protégée, ne se pliera pas aux ordres
intimidateurs d'un colonel qui veut impérativement y rentrer sans
autorisation.
il ne s'y pliera pas car CE colonel n'est pas le SIENS et a donc aucun
pouvoir Hierarchique sur lui
Marc-Antoine
2007-12-15 11:57:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Roland Garcia
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
http://pharouest.ac-rennes.fr/e221506T/ecole/grade_gendarmerie.htm
tous ceux qui suivent sont ses supérieurs hiérarchiques.
c'est plus compliqué que cela car il y a aussi la notion de "fontions"
primant sur le "grade" ainsi un "simple lieutenant" peut en tant que
medecin donner des ordres à un colonel
Là on ne parlera donc plus de hiérarchie (subordination) qui est un
"classement" en l'occurrence militaire, des grades, sans oublié le
Ministre de la Défense et le Chef d'État qui par définition est le chef
des Armées.
Mais il est vrai que la fonction ou la mission (procureur de la
république), prime sur le grade.
il y a aussi la notion de "localisation" ainsi le planton qui est un
simple brigadier peut donner des ordres dans SA caserne à un Colonel en
visite (veux mieux peut être pour lui ne pas trop abusé et allez au delà
du "suivez moi" et des ordres d'usage en pareil cas :-) )
La localisation n'a rien à voir, là aussi c'est la notion de mission qui
faut retenir.
Le garde qui à pour mission de filtrer les entrées d'une base
stratégiquo nucléaire et super protégée, ne se pliera pas aux ordres
intimidateurs d'un colonel qui veut impérativement y rentrer sans
autorisation.
il ne s'y pliera pas car CE colonel n'est pas le SIENS et a donc aucun
pouvoir Hierarchique sur lui
Ah! ou est-ce que tu a vu qu'il fallait que ce soit SON colonel pour lui
obéir ?
Tout militaire se doit d'obéir (même dans la rue) à un supérieur
hiérarchique, indépendamment bien sur des cas particuliers cités
ci-dessus ou des cas de consciences, dont le subordonné peut se
prévaloir pour refuser un ordre.
--
Marc-Antoine
nobody
2007-12-15 12:28:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Roland Garcia
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
http://pharouest.ac-rennes.fr/e221506T/ecole/grade_gendarmerie.htm
tous ceux qui suivent sont ses supérieurs hiérarchiques.
c'est plus compliqué que cela car il y a aussi la notion de "fontions"
primant sur le "grade" ainsi un "simple lieutenant" peut en tant que
medecin donner des ordres à un colonel
Là on ne parlera donc plus de hiérarchie (subordination) qui est un
"classement" en l'occurrence militaire, des grades, sans oublié le
Ministre de la Défense et le Chef d'État qui par définition est le chef
des Armées.
Mais il est vrai que la fonction ou la mission (procureur de la
république), prime sur le grade.
il y a aussi la notion de "localisation" ainsi le planton qui est un
simple brigadier peut donner des ordres dans SA caserne à un Colonel en
visite (veux mieux peut être pour lui ne pas trop abusé et allez au delà
du "suivez moi" et des ordres d'usage en pareil cas :-) )
La localisation n'a rien à voir, là aussi c'est la notion de mission qui
faut retenir.
Le garde qui à pour mission de filtrer les entrées d'une base
stratégiquo nucléaire et super protégée, ne se pliera pas aux ordres
intimidateurs d'un colonel qui veut impérativement y rentrer sans
autorisation.
il ne s'y pliera pas car CE colonel n'est pas le SIENS et a donc aucun
pouvoir Hierarchique sur lui
Ah! ou est-ce que tu a vu qu'il fallait que ce soit SON colonel pour lui
obéir ?
Tout militaire se doit d'obéir (même dans la rue) à un supérieur
hiérarchique, indépendamment bien sur des cas particuliers cités
ci-dessus ou des cas de consciences, dont le subordonné peut se
prévaloir pour refuser un ordre.
faux
Marc-Antoine
2007-12-15 16:35:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
il ne s'y pliera pas car CE colonel n'est pas le SIENS et a donc aucun
pouvoir Hierarchique sur lui
Ah! ou est-ce que tu a vu qu'il fallait que ce soit SON colonel pour lui
obéir ?
Tout militaire se doit d'obéir (même dans la rue) à un supérieur
hiérarchique, indépendamment bien sur des cas particuliers cités
ci-dessus ou des cas de consciences, dont le subordonné peut se
prévaloir pour refuser un ordre.
faux
Nous sommes sur un groupe de droit et il serait bon d'y donner les
références légales lorsque l'on affirme, d'une façon aussi péremptoire,
les choses.

Pour ce qui me concerne, et à moins qu'il y ai d'autres dispositions que
je ne connaisse point, je me fierais à ce que je lis dans la loi n°
2005-270 du 24 mars 2005 portant statut général des militaires ou il est
dit d'une façon générale, sans précisions de lieu ou de situation, que
tous militaire doit obéissance aux ordres de leur supérieurs.

"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.

Toutefois, il ne peut leur être ordonné et ils ne peuvent accomplir des
actes qui sont contraires aux lois, aux coutumes de la guerre et aux
conventions internationales.

La responsabilité propre des subordonnés ne dégage leurs supérieurs
d'aucune de leurs responsabilités"

Si tu a des autres références qui infirment ces dispositions, je suis
preneur, Merci
--
Marc-Antoine
R1
2007-12-15 16:56:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade supérieur"? ou est-ce
justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui retourne à la
question initiale?
Marc-Antoine
2007-12-15 17:29:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade supérieur"? ou est-ce
justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui retourne à la
question initiale?
Il est vrai que l'on peut y trouver ambiguïté dans le terme hiérarchie,
est-ce la hiérarchie professionnelle ou la hiérarchie des grades.

Mais pour moi supérieur veut dire du grade supérieur, ce qui n'empêche
pas qu'un colonel (pour rester dans cet exemple) "étranger" à un
régiment n'a pas à donné d'ordre concernant la conduite de ce régiment,
celle-ci dépendra du colonel commandant ce régiment.
--
Marc-Antoine
Michel MARTIN
2007-12-16 01:14:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le Sat, 15 Dec 2007 18:29:01 +0100, Marc-Antoine a écrit dans
Post by Marc-Antoine
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade supérieur"? ou est-ce
justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui retourne à la
question initiale?
Il est vrai que l'on peut y trouver ambiguïté dans le terme hiérarchie,
est-ce la hiérarchie professionnelle ou la hiérarchie des grades.
Mais pour moi supérieur veut dire du grade supérieur, ce qui n'empêche
pas qu'un colonel (pour rester dans cet exemple) "étranger" à un
régiment n'a pas à donné d'ordre concernant la conduite de ce régiment,
celle-ci dépendra du colonel commandant ce régiment.
Bonsoir,
il faudrait tout de même prendre en compte une notion fondamentale dans
le commandement militaire: la fonction de l'individu.
Et avec ce terme, on comprend mieux: tout militaire doit obéissance à
son supérieur [dans la fonction].
Il doit aussi politesse et respect à tous supérieurs, de son pays ou
même étrangers.
Un militaire de haut rang ne peux pas donner n'importe quel ordre à
n'importe quel autre militaire qui lui est inférieur. Sinon, il engage
sa responsabilité totale (tant pour l'action que du fait d'un abus de
pouvoir). De plus, le militaire "inférieur" peut donc refuser l'ordre
s'il le considère contraire à la loi, ou s'il considère qu'il
contrevient à une forme non permise par la loi militaire.
En ce qui concerne le grade, le fait d'être de grade supérieur ne permet
pas d'obliger n'importe quel individu de rand inférieur à l'obéissance
absolue. On peut être de rang inférieur, et être pourtant supérieur dans
la fonction (par exemple, un trésorier payeur ne doit pas laisser partir
les liasses de billets sous prétexte que le demandeur est supérieur en
grade).
PS: désolé, mais j'ai fait moins que Marc-Antoine. Que 34 ans. Mais pas
mal d'années en Etat-major. C'est là qu'on trouve plus facilement ces
différences dans des fonctions différentes. Alors qu'en unité, en
général, les grades et les fonctions sont approximativement identiques.
A quelques exceptions près.
Amicalement, Michel
--
http://martin.michel47.free.fr/
Marc-Antoine
2007-12-16 01:51:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michel MARTIN
Le Sat, 15 Dec 2007 18:29:01 +0100, Marc-Antoine a écrit dans
Post by Marc-Antoine
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade supérieur"? ou est-ce
justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui retourne à la
question initiale?
Il est vrai que l'on peut y trouver ambiguïté dans le terme
hiérarchie,
est-ce la hiérarchie professionnelle ou la hiérarchie des grades.
Mais pour moi supérieur veut dire du grade supérieur, ce qui n'empêche
pas qu'un colonel (pour rester dans cet exemple) "étranger" à un
régiment n'a pas à donné d'ordre concernant la conduite de ce régiment,
celle-ci dépendra du colonel commandant ce régiment.
Bonsoir,
il faudrait tout de même prendre en compte une notion fondamentale dans
le commandement militaire: la fonction de l'individu.
C'est ce que je développais dans d'autres posts en effet, la fonction
prime sur le grade.
Post by Michel MARTIN
Et avec ce terme, on comprend mieux: tout militaire doit obéissance à
son supérieur [dans la fonction].
Il doit aussi politesse et respect à tous supérieurs, de son pays ou
même étrangers.
Un militaire de haut rang ne peux pas donner n'importe quel ordre à
n'importe quel autre militaire qui lui est inférieur. Sinon, il engage
sa responsabilité totale (tant pour l'action que du fait d'un abus de
pouvoir). De plus, le militaire "inférieur" peut donc refuser l'ordre
s'il le considère contraire à la loi, ou s'il considère qu'il
contrevient à une forme non permise par la loi militaire.
C'est évident aussi, la responsabilité de celui qui reçoit l'ordre ne
doit pas être occultée.
Post by Michel MARTIN
En ce qui concerne le grade, le fait d'être de grade supérieur ne permet
pas d'obliger n'importe quel individu de rand inférieur à l'obéissance
absolue. On peut être de rang inférieur, et être pourtant supérieur dans
la fonction (par exemple, un trésorier payeur ne doit pas laisser partir
les liasses de billets sous prétexte que le demandeur est supérieur en
grade).
Là aussi la notion de fonction entre en jeu, et j'en parle par
expérience puisque de par mes fonctions, dites sensibles, je pouvait
très bien refusé un ordre (qui ne m'a jamais été donné d'ailleurs) qui
aurait été à l'encontre des règles de sécurités inhérentes à ma
fonction. C'est la notion du droit d'en connaître.
Post by Michel MARTIN
PS: désolé, mais j'ai fait moins que Marc-Antoine. Que 34 ans. Mais pas
mal d'années en Etat-major. C'est là qu'on trouve plus facilement ces
différences dans des fonctions différentes. Alors qu'en unité, en
général, les grades et les fonctions sont approximativement
identiques.
A quelques exceptions près.
Amicalement, Michel
J'ai eu a servir dans des unités outre-mer dites interarmées ou le
biffin que j'étais avait des sous officiers de l'air sous ses ordre, moi
même étant sous les ordres (professionnellement parlant) d'un colonel de
l'armée de l'air, mais administrativement d'un autre colonel de l'armée
de terre, ce dernier étant sous les ordres d'un général (commandant
supérieur) de l'armée de l'air, il aurait pu être marin d'ailleurs.
C'est ça la hiérarchie militaire ;-)

Cordialement
--
Marc-Antoine
nobody
2007-12-16 07:16:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by Michel MARTIN
Le Sat, 15 Dec 2007 18:29:01 +0100, Marc-Antoine a écrit dans
Post by Marc-Antoine
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade supérieur"? ou est-ce
justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui retourne à la
question initiale?
Il est vrai que l'on peut y trouver ambiguïté dans le terme hiérarchie,
est-ce la hiérarchie professionnelle ou la hiérarchie des grades.
Mais pour moi supérieur veut dire du grade supérieur, ce qui n'empêche
pas qu'un colonel (pour rester dans cet exemple) "étranger" à un
régiment n'a pas à donné d'ordre concernant la conduite de ce régiment,
celle-ci dépendra du colonel commandant ce régiment.
Bonsoir,
il faudrait tout de même prendre en compte une notion fondamentale dans
le commandement militaire: la fonction de l'individu.
C'est ce que je développais dans d'autres posts en effet, la fonction
prime sur le grade.
Post by Michel MARTIN
Et avec ce terme, on comprend mieux: tout militaire doit obéissance à
son supérieur [dans la fonction].
Il doit aussi politesse et respect à tous supérieurs, de son pays ou
même étrangers.
Un militaire de haut rang ne peux pas donner n'importe quel ordre à
n'importe quel autre militaire qui lui est inférieur. Sinon, il engage
sa responsabilité totale (tant pour l'action que du fait d'un abus de
pouvoir). De plus, le militaire "inférieur" peut donc refuser l'ordre
s'il le considère contraire à la loi, ou s'il considère qu'il
contrevient à une forme non permise par la loi militaire.
C'est évident aussi, la responsabilité de celui qui reçoit l'ordre ne
doit pas être occultée.
Post by Michel MARTIN
En ce qui concerne le grade, le fait d'être de grade supérieur ne permet
pas d'obliger n'importe quel individu de rand inférieur à l'obéissance
absolue. On peut être de rang inférieur, et être pourtant supérieur dans
la fonction (par exemple, un trésorier payeur ne doit pas laisser partir
les liasses de billets sous prétexte que le demandeur est supérieur en
grade).
Là aussi la notion de fonction entre en jeu, et j'en parle par
expérience puisque de par mes fonctions, dites sensibles, je pouvait
très bien refusé un ordre (qui ne m'a jamais été donné d'ailleurs) qui
aurait été à l'encontre des règles de sécurités inhérentes à ma
fonction. C'est la notion du droit d'en connaître.
Post by Michel MARTIN
PS: désolé, mais j'ai fait moins que Marc-Antoine. Que 34 ans. Mais pas
mal d'années en Etat-major. C'est là qu'on trouve plus facilement ces
différences dans des fonctions différentes. Alors qu'en unité, en
général, les grades et les fonctions sont approximativement identiques.
A quelques exceptions près.
Amicalement, Michel
J'ai eu a servir dans des unités outre-mer dites interarmées ou le
biffin que j'étais avait des sous officiers de l'air sous ses ordre, moi
même étant sous les ordres (professionnellement parlant) d'un colonel de
l'armée de l'air, mais administrativement d'un autre colonel de l'armée
de terre, ce dernier étant sous les ordres d'un général (commandant
supérieur) de l'armée de l'air, il aurait pu être marin d'ailleurs.
C'est ça la hiérarchie militaire ;-)
Cordialement
je comprends pourquoi les subtilités de chaine de commandement t'echappe
tu n'etait que biffin

moi j'etait biffin mais parce que j'avait refuser d'etre aspirant
(officier) pour faire mon service a 10km de chez moi dans un centre de
selection au lieu d'etre a 700km dans une unité de combat
Marc-Antoine
2007-12-16 11:48:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by nobody
je comprends pourquoi les subtilités de chaine de commandement t'echappe
tu n'etait que biffin
moi j'etait biffin mais parce que j'avait refuser d'etre aspirant
(officier) pour faire mon service a 10km de chez moi dans un centre de
selection au lieu d'etre a 700km dans une unité de combat
Ah voila je l'attendais celle-la, c'est vraiment très bas comme argument
hein !
A voir la façon don tu t'exprimes et tu construis tes phrases je
penserais plutôt que tu n'avais pas le niveau (surtout en Français) pour
être aspirant.
De plus le choix que tu a fais de te rapprocher de papa maman laisse
penser que cela te barbait de faire ton service militaire, mais malgré
tout tu veux donner des leçons de règlement militaire ?

Cela dit on sort du contexte initial de ce groupe, et je trouve qu'on
l'a assez polluer.
Ce sera ma dernière intervention.
--
Marc-Antoine
nobody
2007-12-16 14:07:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
je comprends pourquoi les subtilités de chaine de commandement t'echappe
tu n'etait que biffin
moi j'etait biffin mais parce que j'avait refuser d'etre aspirant
(officier) pour faire mon service a 10km de chez moi dans un centre de
selection au lieu d'etre a 700km dans une unité de combat
Ah voila je l'attendais celle-la, c'est vraiment très bas comme argument
hein !
A voir la façon don tu t'exprimes et tu construis tes phrases je
penserais plutôt que tu n'avais pas le niveau (surtout en Français) pour
être aspirant.
ma note EOR était la meilleur de la caserne

et pour coché la bonne reponses dans un QCM ......
Post by Marc-Antoine
De plus le choix que tu a fais de te rapprocher de papa maman laisse
penser que cela te barbait de faire ton service militaire, mais malgré
tout tu veux donner des leçons de règlement militaire ?
qui te parle de papa maman ? en étant 10km de chez moi (pas de chez papa
maman) je pouvais continué de faire tourné ma boite

cela me barbait pas mais travailler un an à 435FF/mois loges nourris
blanchi n'était pas spécialement dans mon plan de carrière
nobody
2007-12-15 17:37:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade supérieur"? ou est-ce
justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui retourne à la
question initiale?
LEURS restreint bien l'obéissance

ainsi le caporal doit obéissance à SON sergent et au sergent-chef de SON
sergent ainsi qu'au Major du sergent chef de SON sergent ...... jusqu'au
ministre des armées de SON général qui lui même obéi au président de la
République qui les le chef des armées.

et si le possessif ne s'appliquait pas mais le tout cela voudrait dire
que tout militaire doit obéissance a n'importe quel chef des armées y
compris celui d'un pays étrangers :-)
Marc-Antoine
2007-12-15 17:53:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by nobody
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade supérieur"? ou
est-ce justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui
retourne à
la question initiale?
LEURS restreint bien l'obéissance
ainsi le caporal doit obéissance à SON sergent et au sergent-chef de SON
sergent ainsi qu'au Major du sergent chef de SON sergent ...... jusqu'au
ministre des armées de SON général qui lui même obéi au président de la
République qui les le chef des armées.
et si le possessif ne s'appliquait pas mais le tout cela voudrait dire
que tout militaire doit obéissance a n'importe quel chef des armées y
compris celui d'un pays étrangers :-)
Ben non justement puisque c'est LEURS donc pas les étrangers.
--
Marc-Antoine
nobody
2007-12-15 18:06:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade supérieur"? ou
est-ce justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui retourne à
la question initiale?
LEURS restreint bien l'obéissance
ainsi le caporal doit obéissance à SON sergent et au sergent-chef de SON
sergent ainsi qu'au Major du sergent chef de SON sergent ...... jusqu'au
ministre des armées de SON général qui lui même obéi au président de la
République qui les le chef des armées.
et si le possessif ne s'appliquait pas mais le tout cela voudrait dire
que tout militaire doit obéissance a n'importe quel chef des armées y
compris celui d'un pays étrangers :-)
Ben non justement puisque c'est LEURS donc pas les étrangers.
c'est bien ce que je dis seulement à LEURS et non à TOUT donc il faut
que le possesseur d'un grade supérieur soit le sien et non un autre
ou par delegation le supérieur de son supérieur et non un autre

exemple de hiérarchies :



A
B C
D E F G
H I J K L M N O


H doit obéir seulement a D B A mais pas E F G C
Marc-Antoine
2007-12-15 19:21:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade supérieur"? ou
est-ce justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui
retourne
à la question initiale?
LEURS restreint bien l'obéissance
ainsi le caporal doit obéissance à SON sergent et au sergent-chef de SON
sergent ainsi qu'au Major du sergent chef de SON sergent ...... jusqu'au
ministre des armées de SON général qui lui même obéi au président de la
République qui les le chef des armées.
et si le possessif ne s'appliquait pas mais le tout cela voudrait dire
que tout militaire doit obéissance a n'importe quel chef des armées y
compris celui d'un pays étrangers :-)
Ben non justement puisque c'est LEURS donc pas les étrangers.
c'est bien ce que je dis seulement à LEURS et non à TOUT donc il faut
que le possesseur d'un grade supérieur soit le sien et non un autre
ou par delegation le supérieur de son supérieur et non un autre
Mais qu'entendu par le SIEN, cela veut-il dire que si je suis sergent et
qu'un capitaine qui ne serait pas le MIEN (?) n'aurait pas à me donner
d'ordre ?
Post by nobody
A
B C
D E F G
H I J K L M N O
H doit obéir seulement a D B A mais pas E F G C
C'est là que l'on diverge, *tous* les capitaines sont forcément
supérieurs à *tous* les sergents par exemple. C'est la hiérarchie des
grades.

Si un groupe de militaires, n'appartenant pas à la même unité, se trouve
pour une raison X ou Y devoir intervenir dans une action quelconque,
elle le fera sous le commandement du plus ancien dans le grade le plus
élevé.
--
Marc-Antoine
nobody
2007-12-15 20:56:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade supérieur"? ou
est-ce justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui retourne
à la question initiale?
LEURS restreint bien l'obéissance
ainsi le caporal doit obéissance à SON sergent et au sergent-chef de SON
sergent ainsi qu'au Major du sergent chef de SON sergent ...... jusqu'au
ministre des armées de SON général qui lui même obéi au président de la
République qui les le chef des armées.
et si le possessif ne s'appliquait pas mais le tout cela voudrait dire
que tout militaire doit obéissance a n'importe quel chef des armées y
compris celui d'un pays étrangers :-)
Ben non justement puisque c'est LEURS donc pas les étrangers.
c'est bien ce que je dis seulement à LEURS et non à TOUT donc il faut
que le possesseur d'un grade supérieur soit le sien et non un autre
ou par delegation le supérieur de son supérieur et non un autre
Mais qu'entendu par le SIEN, cela veut-il dire que si je suis sergent et
qu'un capitaine qui ne serait pas le MIEN (?) n'aurait pas à me donner
d'ordre ?
Post by nobody
A
B C
D E F G
H I J K L M N O
H doit obéir seulement a D B A mais pas E F G C
C'est là que l'on diverge, *tous* les capitaines sont forcément
supérieurs à *tous* les sergents par exemple. C'est la hiérarchie des
grades.
Si un groupe de militaires, n'appartenant pas à la même unité, se trouve
pour une raison X ou Y devoir intervenir dans une action quelconque,
elle le fera sous le commandement du plus ancien dans le grade le plus
élevé.
donc si un sergent se trouve face au capitaine d'un autre pays il obeit
cela doit etre plutot genant en cas de guerre mais cela permet d'arretez
tres vite une guerre car pour la gagné il suffit de mettre un chefs des
armées en premiere ligne et tout les militaire lui obeissent et baisse
les armes
Marc-Antoine
2007-12-15 22:29:03 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade supérieur"? ou
est-ce justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui
retourne à la question initiale?
LEURS restreint bien l'obéissance
ainsi le caporal doit obéissance à SON sergent et au sergent-chef
de
SON
sergent ainsi qu'au Major du sergent chef de SON sergent ...... jusqu'au
ministre des armées de SON général qui lui même obéi au président
de
la République qui les le chef des armées.
et si le possessif ne s'appliquait pas mais le tout cela voudrait dire
que tout militaire doit obéissance a n'importe quel chef des armées y
compris celui d'un pays étrangers :-)
Ben non justement puisque c'est LEURS donc pas les étrangers.
c'est bien ce que je dis seulement à LEURS et non à TOUT donc il faut
que le possesseur d'un grade supérieur soit le sien et non un autre
ou par delegation le supérieur de son supérieur et non un autre
Mais qu'entendu par le SIEN, cela veut-il dire que si je suis sergent et
qu'un capitaine qui ne serait pas le MIEN (?) n'aurait pas à me donner
d'ordre ?
Post by nobody
A
B C
D E F G
H I J K L M N O
H doit obéir seulement a D B A mais pas E F G C
C'est là que l'on diverge, *tous* les capitaines sont forcément
supérieurs à *tous* les sergents par exemple. C'est la hiérarchie des
grades.
Si un groupe de militaires, n'appartenant pas à la même unité, se trouve
pour une raison X ou Y devoir intervenir dans une action quelconque,
elle le fera sous le commandement du plus ancien dans le grade le plus
élevé.
donc si un sergent se trouve face au capitaine d'un autre pays il obeit
cela doit etre plutot genant en cas de guerre mais cela permet
d'arretez
tres vite une guerre car pour la gagné il suffit de mettre un chefs des
armées en premiere ligne et tout les militaire lui obeissent et baisse
les armes
Mais non tu mélange tout là, je n'ai jamais dis ça. Quand on dit "aux
ordres de LEURS supérieurs ça veut dire ce que ça veut dire non ? et
quand je dis tous les capitaines et de tous les sergents je parle bien
sur des gradés de l'armée Française
--
Marc-Antoine
nobody
2007-12-15 23:11:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade supérieur"? ou
est-ce justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui
retourne à la question initiale?
LEURS restreint bien l'obéissance
ainsi le caporal doit obéissance à SON sergent et au sergent-chef de SON
sergent ainsi qu'au Major du sergent chef de SON sergent ...... jusqu'au
ministre des armées de SON général qui lui même obéi au président de
la République qui les le chef des armées.
et si le possessif ne s'appliquait pas mais le tout cela voudrait dire
que tout militaire doit obéissance a n'importe quel chef des armées y
compris celui d'un pays étrangers :-)
Ben non justement puisque c'est LEURS donc pas les étrangers.
c'est bien ce que je dis seulement à LEURS et non à TOUT donc il faut
que le possesseur d'un grade supérieur soit le sien et non un autre
ou par delegation le supérieur de son supérieur et non un autre
Mais qu'entendu par le SIEN, cela veut-il dire que si je suis sergent et
qu'un capitaine qui ne serait pas le MIEN (?) n'aurait pas à me donner
d'ordre ?
Post by nobody
A
B C
D E F G
H I J K L M N O
H doit obéir seulement a D B A mais pas E F G C
C'est là que l'on diverge, *tous* les capitaines sont forcément
supérieurs à *tous* les sergents par exemple. C'est la hiérarchie des
grades.
Si un groupe de militaires, n'appartenant pas à la même unité, se trouve
pour une raison X ou Y devoir intervenir dans une action quelconque,
elle le fera sous le commandement du plus ancien dans le grade le plus
élevé.
donc si un sergent se trouve face au capitaine d'un autre pays il obeit
cela doit etre plutot genant en cas de guerre mais cela permet d'arretez
tres vite une guerre car pour la gagné il suffit de mettre un chefs des
armées en premiere ligne et tout les militaire lui obeissent et baisse
les armes
Mais non tu mélange tout là, je n'ai jamais dis ça. Quand on dit "aux
ordres de LEURS supérieurs ça veut dire ce que ça veut dire non ? et
quand je dis tous les capitaines et de tous les sergents je parle bien
sur des gradés de l'armée Française
Si un groupe de militaires, n'appartenant pas à la même unité, se trouve
pour une raison X ou Y devoir intervenir dans une action quelconque,
elle le fera sous le commandement du plus ancien dans le grade le plus
élevé si et seulement si l'ensemble des gradé de rang le plus élevé ont
recu cet ordre d'un supérieur commun.

exemple il y a par exemple 10 capitaines dépendant de 3
commandants(absents) et d'un seul colonel (absent) il faut que l'ordre
de commandement unique par le plus ancien des capitaines vienne
initialement de ce Colonel au minimun c'est a dire que les colonel ou
capitaine auront recus l'ordre que le commandement ce fasse de cette
maniere

j'ai fais mon service dans une caserne ou il y avait des militaires des
trois corps d'armé (terre marine aviation) et par exemple les aviateurs
n'etait sous le commandement du colonel d'armé de terre que parce que
leur propre colonel leur en avait donné ordre (ce qui explique les
visites du colonel de l'armé de l'air ) et parce que lui meme en avait
recus l'ordre de ses superieurs en fait la chaine de commandement qui
faisait que les marins et les aviateurs etait sous les ordres du colonel
de l'armée de terre avait initialement pour point de depart le chefs des
armées puis l'ordre etant permanent les changements de titulaire des
poste de chef de corps ne le modifie pas la délégation de commandement
pour les subordonées detachés
Marc-Antoine
2007-12-15 23:43:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions
qui
leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade
supérieur"? ou
est-ce justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui
retourne à la question initiale?
LEURS restreint bien l'obéissance
ainsi le caporal doit obéissance à SON sergent et au
sergent-chef de
SON
sergent ainsi qu'au Major du sergent chef de SON sergent ...... jusqu'au
ministre des armées de SON général qui lui même obéi au président de
la République qui les le chef des armées.
et si le possessif ne s'appliquait pas mais le tout cela
voudrait
dire
que tout militaire doit obéissance a n'importe quel chef des
armées
y compris celui d'un pays étrangers :-)
Ben non justement puisque c'est LEURS donc pas les étrangers.
c'est bien ce que je dis seulement à LEURS et non à TOUT donc il faut
que le possesseur d'un grade supérieur soit le sien et non un autre
ou par delegation le supérieur de son supérieur et non un autre
Mais qu'entendu par le SIEN, cela veut-il dire que si je suis
sergent
et qu'un capitaine qui ne serait pas le MIEN (?) n'aurait pas à me
donner d'ordre ?
Post by nobody
A
B C
D E F G
H I J K L M N O
H doit obéir seulement a D B A mais pas E F G C
C'est là que l'on diverge, *tous* les capitaines sont forcément
supérieurs à *tous* les sergents par exemple. C'est la hiérarchie des
grades.
Si un groupe de militaires, n'appartenant pas à la même unité, se
trouve pour une raison X ou Y devoir intervenir dans une action
quelconque, elle le fera sous le commandement du plus ancien dans
le
grade le plus élevé.
donc si un sergent se trouve face au capitaine d'un autre pays il obeit
cela doit etre plutot genant en cas de guerre mais cela permet d'arretez
tres vite une guerre car pour la gagné il suffit de mettre un chefs des
armées en premiere ligne et tout les militaire lui obeissent et baisse
les armes
Mais non tu mélange tout là, je n'ai jamais dis ça. Quand on dit "aux
ordres de LEURS supérieurs ça veut dire ce que ça veut dire non ? et
quand je dis tous les capitaines et de tous les sergents je parle bien
sur des gradés de l'armée Française
Si un groupe de militaires, n'appartenant pas à la même unité, se trouve
pour une raison X ou Y devoir intervenir dans une action quelconque,
elle le fera sous le commandement du plus ancien dans le grade le plus
élevé si et seulement si l'ensemble des gradé de rang le plus élevé ont
recu cet ordre d'un supérieur commun.
Et quel serait ce supérieur commun d'un groupe de militaires qui
n'appartiendraient pas à la même unité ?
Post by Marc-Antoine
exemple il y a par exemple 10 capitaines dépendant de 3
commandants(absents) et d'un seul colonel (absent) il faut que l'ordre
de commandement unique par le plus ancien des capitaines vienne
initialement de ce Colonel au minimun c'est a dire que les colonel ou
capitaine auront recus l'ordre que le commandement ce fasse de cette
maniere
j'ai fais mon service dans une caserne ou il y avait des militaires des
trois corps d'armé (terre marine aviation) et par exemple les
aviateurs
n'etait sous le commandement du colonel d'armé de terre que parce que
leur propre colonel leur en avait donné ordre (ce qui explique les
visites du colonel de l'armé de l'air ) et parce que lui meme en avait
recus l'ordre de ses superieurs en fait la chaine de commandement qui
faisait que les marins et les aviateurs etait sous les ordres du colonel
de l'armée de terre avait initialement pour point de depart le chefs des
armées puis l'ordre etant permanent les changements de titulaire des
poste de chef de corps ne le modifie pas la délégation de commandement
pour les subordonées detachés
Là j'ai du mal à suivre il manquent des virgules....
PS mon service militaire à moi à durer 36 ans.
--
Marc-Antoine
nobody
2007-12-16 07:10:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by Marc-Antoine
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade
supérieur"? ou
est-ce justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui
retourne à la question initiale?
LEURS restreint bien l'obéissance
ainsi le caporal doit obéissance à SON sergent et au
sergent-chef de
SON
sergent ainsi qu'au Major du sergent chef de SON sergent ...... jusqu'au
ministre des armées de SON général qui lui même obéi au président de
la République qui les le chef des armées.
et si le possessif ne s'appliquait pas mais le tout cela voudrait dire
que tout militaire doit obéissance a n'importe quel chef des armées
y compris celui d'un pays étrangers :-)
Ben non justement puisque c'est LEURS donc pas les étrangers.
c'est bien ce que je dis seulement à LEURS et non à TOUT donc il faut
que le possesseur d'un grade supérieur soit le sien et non un autre
ou par delegation le supérieur de son supérieur et non un autre
Mais qu'entendu par le SIEN, cela veut-il dire que si je suis sergent
et qu'un capitaine qui ne serait pas le MIEN (?) n'aurait pas à me
donner d'ordre ?
Post by nobody
A
B C
D E F G
H I J K L M N O
H doit obéir seulement a D B A mais pas E F G C
C'est là que l'on diverge, *tous* les capitaines sont forcément
supérieurs à *tous* les sergents par exemple. C'est la hiérarchie des
grades.
Si un groupe de militaires, n'appartenant pas à la même unité, se
trouve pour une raison X ou Y devoir intervenir dans une action
quelconque, elle le fera sous le commandement du plus ancien dans le
grade le plus élevé.
donc si un sergent se trouve face au capitaine d'un autre pays il obeit
cela doit etre plutot genant en cas de guerre mais cela permet d'arretez
tres vite une guerre car pour la gagné il suffit de mettre un chefs des
armées en premiere ligne et tout les militaire lui obeissent et baisse
les armes
Mais non tu mélange tout là, je n'ai jamais dis ça. Quand on dit "aux
ordres de LEURS supérieurs ça veut dire ce que ça veut dire non ? et
quand je dis tous les capitaines et de tous les sergents je parle bien
sur des gradés de l'armée Française
Si un groupe de militaires, n'appartenant pas à la même unité, se trouve
pour une raison X ou Y devoir intervenir dans une action quelconque,
elle le fera sous le commandement du plus ancien dans le grade le plus
élevé si et seulement si l'ensemble des gradé de rang le plus élevé ont
recu cet ordre d'un supérieur commun.
Et quel serait ce supérieur commun d'un groupe de militaires qui
n'appartiendraient pas à la même unité ?
Post by Marc-Antoine
exemple il y a par exemple 10 capitaines dépendant de 3
commandants(absents) et d'un seul colonel (absent) il faut que l'ordre
de commandement unique par le plus ancien des capitaines vienne
initialement de ce Colonel au minimun c'est a dire que les colonel ou
capitaine auront recus l'ordre que le commandement ce fasse de cette
maniere
j'ai fais mon service dans une caserne ou il y avait des militaires des
trois corps d'armé (terre marine aviation) et par exemple les aviateurs
n'etait sous le commandement du colonel d'armé de terre que parce que
leur propre colonel leur en avait donné ordre (ce qui explique les
visites du colonel de l'armé de l'air ) et parce que lui meme en avait
recus l'ordre de ses superieurs en fait la chaine de commandement qui
faisait que les marins et les aviateurs etait sous les ordres du colonel
de l'armée de terre avait initialement pour point de depart le chefs des
armées puis l'ordre etant permanent les changements de titulaire des
poste de chef de corps ne le modifie pas la délégation de commandement
pour les subordonées detachés
Là j'ai du mal à suivre il manquent des virgules....
PS mon service militaire à moi à durer 36 ans.
a quel grade?
Marc-Antoine
2007-12-16 11:37:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by Marc-Antoine
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by R1
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions
qui
leur
sont confiées.
Est-ce que "supérieur" signifie exactement "de grade
supérieur"? ou
est-ce justement "supérieure hiérarchique" en général, ce qui
retourne à la question initiale?
LEURS restreint bien l'obéissance
ainsi le caporal doit obéissance à SON sergent et au
sergent-chef de
SON
sergent ainsi qu'au Major du sergent chef de SON sergent
......
jusqu'au
ministre des armées de SON général qui lui même obéi au président de
la République qui les le chef des armées.
et si le possessif ne s'appliquait pas mais le tout cela
voudrait
dire
que tout militaire doit obéissance a n'importe quel chef des
armées y compris celui d'un pays étrangers :-)
Ben non justement puisque c'est LEURS donc pas les étrangers.
c'est bien ce que je dis seulement à LEURS et non à TOUT donc il
faut que le possesseur d'un grade supérieur soit le sien et non
un
autre ou par delegation le supérieur de son supérieur et non un
autre
Mais qu'entendu par le SIEN, cela veut-il dire que si je suis sergent
et qu'un capitaine qui ne serait pas le MIEN (?) n'aurait pas à me
donner d'ordre ?
Post by nobody
A
B C
D E F G
H I J K L M N O
H doit obéir seulement a D B A mais pas E F G C
C'est là que l'on diverge, *tous* les capitaines sont forcément
supérieurs à *tous* les sergents par exemple. C'est la hiérarchie des
grades.
Si un groupe de militaires, n'appartenant pas à la même unité, se
trouve pour une raison X ou Y devoir intervenir dans une action
quelconque, elle le fera sous le commandement du plus ancien dans le
grade le plus élevé.
donc si un sergent se trouve face au capitaine d'un autre pays il
obeit cela doit etre plutot genant en cas de guerre mais cela
permet
d'arretez
tres vite une guerre car pour la gagné il suffit de mettre un
chefs
des armées en premiere ligne et tout les militaire lui obeissent
et
baisse les armes
Mais non tu mélange tout là, je n'ai jamais dis ça. Quand on dit "aux
ordres de LEURS supérieurs ça veut dire ce que ça veut dire non ? et
quand je dis tous les capitaines et de tous les sergents je parle bien
sur des gradés de l'armée Française
Si un groupe de militaires, n'appartenant pas à la même unité, se trouve
pour une raison X ou Y devoir intervenir dans une action quelconque,
elle le fera sous le commandement du plus ancien dans le grade le plus
élevé si et seulement si l'ensemble des gradé de rang le plus élevé ont
recu cet ordre d'un supérieur commun.
Et quel serait ce supérieur commun d'un groupe de militaires qui
n'appartiendraient pas à la même unité ?
Post by Marc-Antoine
exemple il y a par exemple 10 capitaines dépendant de 3
commandants(absents) et d'un seul colonel (absent) il faut que l'ordre
de commandement unique par le plus ancien des capitaines vienne
initialement de ce Colonel au minimun c'est a dire que les colonel ou
capitaine auront recus l'ordre que le commandement ce fasse de cette
maniere
j'ai fais mon service dans une caserne ou il y avait des militaires des
trois corps d'armé (terre marine aviation) et par exemple les aviateurs
n'etait sous le commandement du colonel d'armé de terre que parce que
leur propre colonel leur en avait donné ordre (ce qui explique les
visites du colonel de l'armé de l'air ) et parce que lui meme en avait
recus l'ordre de ses superieurs en fait la chaine de commandement qui
faisait que les marins et les aviateurs etait sous les ordres du colonel
de l'armée de terre avait initialement pour point de depart le chefs des
armées puis l'ordre etant permanent les changements de titulaire des
poste de chef de corps ne le modifie pas la délégation de
commandement
pour les subordonées detachés
Là j'ai du mal à suivre il manquent des virgules....
PS mon service militaire à moi à durer 36 ans.
a quel grade?
Je savais lire et écrire déjà...
--
Marc-Antoine
Djeel
2007-12-16 08:13:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Là j'ai du mal à suivre il manquent des virgules....
Moi aussi, parce vous quotez tous les deux comme des gorets !
--
Djeel
Tardigradus
2007-12-19 08:38:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by nobody
LEURS restreint bien l'obéissance
Je ne crois pas, simple question de français. On ne peut pas construire
la phrase autrement. De plus, tout gradé est le supérieur en grade de
tous ceux qui le sont moins que lui. Il est habilité à leur donner des
ordres et les autres doivent lui obéir. À lui de savoir donner ces
ordres à bon escient.

Ainsi, simple sergent, lors d'une sortie en ville, j'ai eu à ordonner à
deux soldats plus ou moins éméchés de laisser tranquille une jeune fille
qu'ils importunaient et de regagner leurs quartiers pour se présenter à
leur chef. Ils l'ont fait. À ma grande surprise d'ailleurs.
--
Tardigradus
nobody
2007-12-19 09:49:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Tardigradus
Post by nobody
LEURS restreint bien l'obéissance
Je ne crois pas, simple question de français. On ne peut pas construire
la phrase autrement. De plus, tout gradé est le supérieur en grade de
tous ceux qui le sont moins que lui. Il est habilité à leur donner des
ordres et les autres doivent lui obéir. À lui de savoir donner ces
ordres à bon escient.
Ainsi, simple sergent, lors d'une sortie en ville, j'ai eu à ordonner à
deux soldats plus ou moins éméchés de laisser tranquille une jeune fille
qu'ils importunaient et de regagner leurs quartiers pour se présenter à
leur chef. Ils l'ont fait. À ma grande surprise d'ailleurs.
il y a deux notions concernant les rapport entre grade

le respect :

voir article sur le salut ou il est marque (de memoire) "est dut a TOUT
grade superieur"

et l'obeissance

ou il est marqué "LEUR"

ainsi tout sergent doit le respect à tout lieutenant
mais chaque sergent ne doit obeissance qu'a SON lieutenant

ton anecdote effectivement démontre que les deux soldats ne connaissait
pas leur droit il te devait simplement le salut
nobody
2007-12-15 17:29:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
il ne s'y pliera pas car CE colonel n'est pas le SIENS et a donc aucun
pouvoir Hierarchique sur lui
Ah! ou est-ce que tu a vu qu'il fallait que ce soit SON colonel pour lui
obéir ?
Tout militaire se doit d'obéir (même dans la rue) à un supérieur
hiérarchique, indépendamment bien sur des cas particuliers cités
ci-dessus ou des cas de consciences, dont le subordonné peut se
prévaloir pour refuser un ordre.
faux
Nous sommes sur un groupe de droit et il serait bon d'y donner les
références légales lorsque l'on affirme, d'une façon aussi péremptoire,
les choses.
Pour ce qui me concerne, et à moins qu'il y ai d'autres dispositions que
je ne connaisse point, je me fierais à ce que je lis dans la loi n°
2005-270 du 24 mars 2005 portant statut général des militaires ou il est
dit d'une façon générale, sans précisions de lieu ou de situation, que
tous militaire doit obéissance aux ordres de leur supérieurs.
LEUR supérieur et non TOUT supérieurs nuance
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
idem
Post by Marc-Antoine
Toutefois, il ne peut leur être ordonné et ils ne peuvent accomplir des
actes qui sont contraires aux lois, aux coutumes de la guerre et aux
conventions internationales.
La responsabilité propre des subordonnés ne dégage leurs supérieurs
d'aucune de leurs responsabilités"
Si tu a des autres références qui infirment ces dispositions, je suis
preneur, Merci
non ces références me conviennent puisque c'est LEUR et non TOUT
Marc-Antoine
2007-12-15 18:00:07 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
il ne s'y pliera pas car CE colonel n'est pas le SIENS et a donc aucun
pouvoir Hierarchique sur lui
Ah! ou est-ce que tu a vu qu'il fallait que ce soit SON colonel
pour
lui obéir ?
Tout militaire se doit d'obéir (même dans la rue) à un supérieur
hiérarchique, indépendamment bien sur des cas particuliers cités
ci-dessus ou des cas de consciences, dont le subordonné peut se
prévaloir pour refuser un ordre.
faux
Nous sommes sur un groupe de droit et il serait bon d'y donner les
références légales lorsque l'on affirme, d'une façon aussi péremptoire,
les choses.
Pour ce qui me concerne, et à moins qu'il y ai d'autres dispositions que
je ne connaisse point, je me fierais à ce que je lis dans la loi n°
2005-270 du 24 mars 2005 portant statut général des militaires ou il est
dit d'une façon générale, sans précisions de lieu ou de situation, que
tous militaire doit obéissance aux ordres de leur supérieurs.
LEUR supérieur et non TOUT supérieurs nuance
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
idem
Post by Marc-Antoine
Toutefois, il ne peut leur être ordonné et ils ne peuvent accomplir des
actes qui sont contraires aux lois, aux coutumes de la guerre et aux
conventions internationales.
La responsabilité propre des subordonnés ne dégage leurs supérieurs
d'aucune de leurs responsabilités"
Si tu a des autres références qui infirment ces dispositions, je suis
preneur, Merci
non ces références me conviennent puisque c'est LEUR et non TOUT
Elles te conviennent mais pas à moi. Pour moi tout militaire de grade
supérieur au sien est a considérer comme étant SON supérieur. Mais bon
chacun interprétera ceci comme il voudra car faute d'éléments probants.
--
Marc-Antoine
nobody
2007-12-15 20:51:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
il ne s'y pliera pas car CE colonel n'est pas le SIENS et a donc aucun
pouvoir Hierarchique sur lui
Ah! ou est-ce que tu a vu qu'il fallait que ce soit SON colonel pour
lui obéir ?
Tout militaire se doit d'obéir (même dans la rue) à un supérieur
hiérarchique, indépendamment bien sur des cas particuliers cités
ci-dessus ou des cas de consciences, dont le subordonné peut se
prévaloir pour refuser un ordre.
faux
Nous sommes sur un groupe de droit et il serait bon d'y donner les
références légales lorsque l'on affirme, d'une façon aussi péremptoire,
les choses.
Pour ce qui me concerne, et à moins qu'il y ai d'autres dispositions que
je ne connaisse point, je me fierais à ce que je lis dans la loi n°
2005-270 du 24 mars 2005 portant statut général des militaires ou il est
dit d'une façon générale, sans précisions de lieu ou de situation, que
tous militaire doit obéissance aux ordres de leur supérieurs.
LEUR supérieur et non TOUT supérieurs nuance
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
idem
Post by Marc-Antoine
Toutefois, il ne peut leur être ordonné et ils ne peuvent accomplir des
actes qui sont contraires aux lois, aux coutumes de la guerre et aux
conventions internationales.
La responsabilité propre des subordonnés ne dégage leurs supérieurs
d'aucune de leurs responsabilités"
Si tu a des autres références qui infirment ces dispositions, je suis
preneur, Merci
non ces références me conviennent puisque c'est LEUR et non TOUT
Elles te conviennent mais pas à moi. Pour moi tout militaire de grade
supérieur au sien est a considérer comme étant SON supérieur. Mais bon
chacun interprétera ceci comme il voudra car faute d'éléments probants.
la loi dit leur et non tout si la loi te plait pas demande aux députés
d'en voter une autres
Marc-Antoine
2007-12-15 22:34:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
il ne s'y pliera pas car CE colonel n'est pas le SIENS et a donc aucun
pouvoir Hierarchique sur lui
Ah! ou est-ce que tu a vu qu'il fallait que ce soit SON colonel pour
lui obéir ?
Tout militaire se doit d'obéir (même dans la rue) à un supérieur
hiérarchique, indépendamment bien sur des cas particuliers cités
ci-dessus ou des cas de consciences, dont le subordonné peut se
prévaloir pour refuser un ordre.
faux
Nous sommes sur un groupe de droit et il serait bon d'y donner les
références légales lorsque l'on affirme, d'une façon aussi péremptoire,
les choses.
Pour ce qui me concerne, et à moins qu'il y ai d'autres
dispositions
que je ne connaisse point, je me fierais à ce que je lis dans la
loi n°
2005-270 du 24 mars 2005 portant statut général des militaires ou
il
est dit d'une façon générale, sans précisions de lieu ou de
situation,
que tous militaire doit obéissance aux ordres de leur supérieurs.
LEUR supérieur et non TOUT supérieurs nuance
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
idem
Post by Marc-Antoine
Toutefois, il ne peut leur être ordonné et ils ne peuvent accomplir des
actes qui sont contraires aux lois, aux coutumes de la guerre et aux
conventions internationales.
La responsabilité propre des subordonnés ne dégage leurs supérieurs
d'aucune de leurs responsabilités"
Si tu a des autres références qui infirment ces dispositions, je suis
preneur, Merci
non ces références me conviennent puisque c'est LEUR et non TOUT
Elles te conviennent mais pas à moi. Pour moi tout militaire de grade
supérieur au sien est a considérer comme étant SON supérieur. Mais bon
chacun interprétera ceci comme il voudra car faute d'éléments probants.
la loi dit leur et non tout si la loi te plait pas demande aux députés
d'en voter une autres
Là aussi tu veux me faire dire ce que je n'ai jamais dit, a savoir que
le loi ne me plaisait pas. Alors si tu ne comprends pas ce que je veux
dire il est inutile de poursuivre la conversation que tu limite à ce
simple pronom "LEUR"
--
Marc-Antoine
nobody
2007-12-15 22:55:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
il ne s'y pliera pas car CE colonel n'est pas le SIENS et a donc aucun
pouvoir Hierarchique sur lui
Ah! ou est-ce que tu a vu qu'il fallait que ce soit SON colonel pour
lui obéir ?
Tout militaire se doit d'obéir (même dans la rue) à un supérieur
hiérarchique, indépendamment bien sur des cas particuliers cités
ci-dessus ou des cas de consciences, dont le subordonné peut se
prévaloir pour refuser un ordre.
faux
Nous sommes sur un groupe de droit et il serait bon d'y donner les
références légales lorsque l'on affirme, d'une façon aussi péremptoire,
les choses.
Pour ce qui me concerne, et à moins qu'il y ai d'autres dispositions
que je ne connaisse point, je me fierais à ce que je lis dans la
loi n°
2005-270 du 24 mars 2005 portant statut général des militaires ou il
est dit d'une façon générale, sans précisions de lieu ou de situation,
que tous militaire doit obéissance aux ordres de leur supérieurs.
LEUR supérieur et non TOUT supérieurs nuance
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
idem
Post by Marc-Antoine
Toutefois, il ne peut leur être ordonné et ils ne peuvent accomplir des
actes qui sont contraires aux lois, aux coutumes de la guerre et aux
conventions internationales.
La responsabilité propre des subordonnés ne dégage leurs supérieurs
d'aucune de leurs responsabilités"
Si tu a des autres références qui infirment ces dispositions, je suis
preneur, Merci
non ces références me conviennent puisque c'est LEUR et non TOUT
Elles te conviennent mais pas à moi. Pour moi tout militaire de grade
supérieur au sien est a considérer comme étant SON supérieur. Mais bon
chacun interprétera ceci comme il voudra car faute d'éléments probants.
la loi dit leur et non tout si la loi te plait pas demande aux députés
d'en voter une autres
Là aussi tu veux me faire dire ce que je n'ai jamais dit, a savoir que
le loi ne me plaisait pas. Alors si tu ne comprends pas ce que je veux
dire il est inutile de poursuivre la conversation que tu limite à ce
simple pronom "LEUR"
si la loi te plais pas fait la changer sinon applique et la loi dis LEUR
et non TOUT donc c'est LEUR apres on peut discuter ce que cela serais si
c'était TOUT CERTAIN ou QUELQUE mais cela n'est pas la loi
Marc-Antoine
2007-12-15 23:35:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
Post by Marc-Antoine
Post by Marc-Antoine
Post by nobody
il ne s'y pliera pas car CE colonel n'est pas le SIENS et a
donc
aucun
pouvoir Hierarchique sur lui
Ah! ou est-ce que tu a vu qu'il fallait que ce soit SON colonel
pour lui obéir ?
Tout militaire se doit d'obéir (même dans la rue) à un supérieur
hiérarchique, indépendamment bien sur des cas particuliers cités
ci-dessus ou des cas de consciences, dont le subordonné peut se
prévaloir pour refuser un ordre.
faux
Nous sommes sur un groupe de droit et il serait bon d'y donner les
références légales lorsque l'on affirme, d'une façon aussi péremptoire,
les choses.
Pour ce qui me concerne, et à moins qu'il y ai d'autres
dispositions
que je ne connaisse point, je me fierais à ce que je lis dans la
loi n°
2005-270 du 24 mars 2005 portant statut général des militaires ou il
est dit d'une façon générale, sans précisions de lieu ou de
situation, que tous militaire doit obéissance aux ordres de leur
supérieurs.
LEUR supérieur et non TOUT supérieurs nuance
Post by Marc-Antoine
"Article 8 : Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs
supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur
sont confiées.
idem
Post by Marc-Antoine
Toutefois, il ne peut leur être ordonné et ils ne peuvent
accomplir
des
actes qui sont contraires aux lois, aux coutumes de la guerre et aux
conventions internationales.
La responsabilité propre des subordonnés ne dégage leurs supérieurs
d'aucune de leurs responsabilités"
Si tu a des autres références qui infirment ces dispositions, je
suis preneur, Merci
non ces références me conviennent puisque c'est LEUR et non TOUT
Elles te conviennent mais pas à moi. Pour moi tout militaire de grade
supérieur au sien est a considérer comme étant SON supérieur. Mais bon
chacun interprétera ceci comme il voudra car faute d'éléments probants.
la loi dit leur et non tout si la loi te plait pas demande aux députés
d'en voter une autres
Là aussi tu veux me faire dire ce que je n'ai jamais dit, a savoir que
le loi ne me plaisait pas. Alors si tu ne comprends pas ce que je veux
dire il est inutile de poursuivre la conversation que tu limite à ce
simple pronom "LEUR"
si la loi te plais pas fait la changer sinon applique et la loi dis LEUR
et non TOUT donc c'est LEUR apres on peut discuter ce que cela serais si
c'était TOUT CERTAIN ou QUELQUE mais cela n'est pas la loi
Pourquoi tu insiste à vouloir me faire dire que la loi ne me plait pas
?? Je n'ai pas l'impression que tu sache bien lire ou alors tu
interprète à ta façon mes propos, il est évident que dans ces conditions
tu aura toujours raison. Alors reste sur tes convictions je garde les
miennes et bonne nuit.
--
Marc-Antoine
Dc
2007-12-19 06:22:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Bjr,
faux
Non, c'est vrai, Marc -Antoine a raison...

Et quand ru as un moment apprend a quoter :-))

a plus
--
-------------------------------------------------------------
www.ctc-soft.com
Gestion biblo-documentaire (free-share)
Comptabilité shareware
Logiciels de Gestion de saisie terrain
Spécialisé Tournées de boulangers
-------------------------------------------------------------
Dc
2007-12-19 06:19:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Bjr,
Post by nobody
c'est plus compliqué que cela car il y a aussi la notion de "fontions"
oui
Post by nobody
primant sur le "grade" ainsi un "simple lieutenant" peut en tant que medecin
donner des ordres à un colonel
Ton exemple est tres mal choisi.
Dans l'armée, (gendarme donc) le medecin n'a qu'un role de conseiller
du chef.
Si un medecin chef d'une grande unité quelconque (regiment) dit :
"nous devons vacciner contre la grippe"
et que le colonel ne veut pas , ca ne se fera pas.
Si ce meme medecin dit :
"Dupont est inapte au service"
Le colonel peut exiger de dupont qu'il aille faire son boulot.

Pour ce que tu voulait dire tu aurais pu prendre d'autres exemples.
1 - En aeronautique. Un capitaine peut etre commandant de bord d'un
transall avec un colonel comme simple pilote. Et la, c'est la capitaine
qui commande.

2 - Cas le plus representatif (mais suremment pas le plus repandu)
en alpinisme. Un simple soldat, premier de cordée, donnera des ordres a
un général...

A plus
--
-------------------------------------------------------------
www.ctc-soft.com
Gestion biblo-documentaire (free-share)
Comptabilité shareware
Logiciels de Gestion de saisie terrain
Spécialisé Tournées de boulangers
-------------------------------------------------------------
Olivier
2007-12-20 18:32:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
Je m'explique, je souhaiterai savoir quel est le fonctionnaire qui a
autorité, au dessus du plus gradé d'une brigade de gendarmerie. En
fait en cas de litige avec une brigade de gendermerie, à qui faire
appel ?
Le procureur de la république, le préfet de région ?
Merci
Si toujours là, je dirais que la réponse est fonction du litige avec la
brigade. Soit il s'agit d'un litige judiciaire, soit administratif (ou de
personnes).
1er cas => procureur de la République
2eme cas => s'adresser à la compagnie (se trouve en général au chef-lieu
d'arrondissement)
liberty22
2017-06-11 11:41:52 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
Je m'explique, je souhaiterai savoir quel est le fonctionnaire qui a
autorit=E9, au dessus du plus grad=E9 d'une brigade de gendarmerie. En
fait en cas de litige avec une brigade de gendermerie, =E0 qui faire
appel ?
Le procureur de la r=E9publique, le pr=E9fet de r=E9gion ?
Merci
Il faut savoir que les gendarmes ne respectent pas les lois, pour une bonn
raison ils ne sont jamais condamnés un peu comme dans les dictatures. Donc pa
conséquent ils font comme bon leur semble. Si jamais vous osez les critique
alors là, vous serez leur cible, ils placeront une balise GPS sur votre véhicul
et vous contrôleront sans cesse, ils vous traiteront comme un citoyen sans droi
et vous ferons suivre par des entreprise de surveillance comme SECURITAS.
Benoit-Pierre DEMAINE
2017-06-11 17:20:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Pour d'un litige avec des GENDARMES, je me suis rendu dans une autre
gendarmerie pour déposer plainte (une autre ville à 30km); ils m'ont
répondu qu'ils ne prendraient pas une plainte contre des "collègue", mais
d'écrire au prefet.

Après, pot de terre contre pot de fer ...

Mais, comme le sous entends Liberty22, si vous poussez trop, et que c'est
sur un sujet sensible, ça peut se retourner contre vous. Vécu par un
proche ...
--
o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
Arthur
2017-06-12 13:14:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
Je m'explique, je souhaiterai savoir quel est le fonctionnaire qui a
autorit=E9, au dessus du plus grad=E9 d'une brigade de gendarmerie. En
fait en cas de litige avec une brigade de gendermerie, =E0 qui faire
appel ?
Le procureur de la r=E9publique, le pr=E9fet de r=E9gion ?
Merci
Il faut savoir que les gendarmes ne respectent pas les lois, pour une bonne
raison ils ne sont jamais condamnés un peu comme dans les dictatures.
<http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-gendarme-legrand-condamne-a-30-ans-de-reclusion-pour-le-meurtre-d-une-etudiante-14-10-2016-6209718.php>

<http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/07/01/Un-gendarme-condamne-pour-un-faux-PV-2769369>

<http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/un-gendarme-reserviste-de-pontoise-condamne-pour-violences-conjugales-27-01-2017-6628014.php>

<http://lessor.org/angers-le-gendarme/>

<http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/un-ancien-militaire-et-un-gendarme-condamnes-pour-agression-aggravee-4793298>

<http://www.liberation.fr/societe/2012/04/24/un-gendarme-condamne-pour-avoir-menotte-un-mineur-a-un-arbre_814027>

<http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-le-gendarme-veut-se-faire-justice-lui-meme-6-mois-de-prison-ferme-09-02-2017-219067>

<http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2016/11/11/quetigny-le-gendarme-accuse-de-voyeurisme-condamne-en-appel>

<http://www.lindependant.fr/2015/05/02/le-gendarme-condamne-pour-avoir-menti-sur-son-ex-femme,2024773.php>
Donc
par conséquent ils font comme bon leur semble. Si jamais vous osez les
critiquer alors là, vous serez leur cible, ils placeront une balise GPS sur
votre véhicule et vous contrôleront sans cesse, ils vous traiteront comme un
citoyen sans droit et vous ferons suivre par des entreprise de surveillance
comme SECURITAS.
--
Arthur
popol
2017-06-12 16:46:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Resc17
Bonsoir,
En fait tout est dans le titre.
Quelle est la hierarchie au dessus du gendarme ?
Je m'explique, je souhaiterai savoir quel est le fonctionnaire qui a
autorit=E9, au dessus du plus grad=E9 d'une brigade de gendarmerie. En
fait en cas de litige avec une brigade de gendermerie, =E0 qui faire
appel ?
Le procureur de la r=E9publique, le pr=E9fet de r=E9gion ?
Merci
Il faut savoir que les gendarmes ne respectent pas les lois, pour une bonne
raison ils ne sont jamais condamnés un peu comme dans les dictatures.
<http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-gendarme-legrand-condamne-a-30-ans-de-reclusion-pour-le-meurtre-d-une-etudiante-14-10-2016-6209718.php>
<http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/07/01/Un-gendarme-condamne-pour-un-faux-PV-2769369>
<http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/un-gendarme-reserviste-de-pontoise-condamne-pour-violences-conjugales-27-01-2017-6628014.php>
<http://lessor.org/angers-le-gendarme/>
<http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/un-ancien-militaire-et-un-gendarme-condamnes-pour-agression-aggravee-4793298>
<http://www.liberation.fr/societe/2012/04/24/un-gendarme-condamne-pour-avoir-menotte-un-mineur-a-un-arbre_814027>
<http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-le-gendarme-veut-se-faire-justice-lui-meme-6-mois-de-prison-ferme-09-02-2017-219067>
<http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2016/11/11/quetigny-le-gendarme-accuse-de-voyeurisme-condamne-en-appel>
<http://www.lindependant.fr/2015/05/02/le-gendarme-condamne-pour-avoir-menti-sur-son-ex-femme,2024773.php>
Donc par conséquent ils font comme bon leur semble. Si jamais vous
osez les critiquer alors là, vous serez leur cible, ils placeront une
balise GPS sur votre véhicule et vous contrôleront sans cesse, ils
vous traiteront comme un citoyen sans droit et vous ferons suivre par
des entreprise de surveillance comme SECURITAS.
D'un autre coté quand en juin 2017 on répond à un message de décembre
2007 faut pas s'attendre à une pertinence exacerbée.
Cl.Massé
2017-07-08 11:29:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
<http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-gendarme-legrand-condamne-a-30-ans-de-reclusion-pour-le-meurtre-d-une-etudiante-14-10-2016-6209718.php>
<http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/07/01/Un-gendarme-condamne-pour-un-faux-PV-2769369>
<http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/un-gendarme-reserviste-de-pontoise-condamne-pour-violences-conjugales-27-01-2017-6628014.php>
<http://lessor.org/angers-le-gendarme/>
<http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/un-ancien-militaire-et-un-gendarme-condamnes-pour-agression-aggravee-4793298>
<http://www.liberation.fr/societe/2012/04/24/un-gendarme-condamne-pour-avoir-menotte-un-mineur-a-un-arbre_814027>
<http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-le-gendarme-veut-se-faire-justice-lui-meme-6-mois-de-prison-ferme-09-02-2017-219067>
<http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2016/11/11/quetigny-le-gendarme-accuse-de-voyeurisme-condamne-en-appel>
<http://www.lindependant.fr/2015/05/02/le-gendarme-condamne-pour-avoir-menti-sur-son-ex-femme,2024773.php>
Dans ta liste il manque les trois gendarmes qui ont tué Adama Traoré, même
pas inquiétés par la justice alors qu'on persécute sa famille en deuil. Une
contre expertise vient de confirmer qu'il est mort par asphyxie, et pas
comme les racailles de médecins et de juges ont prétendu.

Bref, ça ne montre qu'une chose, que les gendarmes commettent énormément de
crimes et de délits, sont parfois condamnés et alors les journaux en font
des gros titres, souvent parce que la victime n'est pas n'importe qui, mais
la plupart du temps sont impunis et personne n'en parle, même pas la famille
à cause des pressions énormes mises au jour dans l'affaire Adama.

Bref, on reconnait bien la "méthode Arthur," rendre les victimes coupables
afin qu'elles ferment leur gueule. Mais devant un avocat (général) pas trop
con, il a dû se prendre bien des baffes dans la gueule, alors il vient sur
un forum où c'est plus facile.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Arthur
2017-07-11 08:57:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Post by Arthur
<http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-gendarme-legrand-condamne-a-30-ans-de-reclusion-pour-le-meurtre-d-une-etudiante-14-10-2016-6209718.php>
<http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/07/01/Un-gendarme-condamne-pour-un-faux-PV-2769369>
<http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/un-gendarme-reserviste-de-pontoise-condamne-pour-violences-conjugales-27-01-2017-6628014.php>
<http://lessor.org/angers-le-gendarme/>
<http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/un-ancien-militaire-et-un-gendarme-condamnes-pour-agression-aggravee-4793298>
<http://www.liberation.fr/societe/2012/04/24/un-gendarme-condamne-pour-avoir-menotte-un-mineur-a-un-arbre_814027>
<http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-le-gendarme-veut-se-faire-justice-lui-meme-6-mois-de-prison-ferme-09-02-2017-219067>
<http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2016/11/11/quetigny-le-gendarme-accuse-de-voyeurisme-condamne-en-appel>
<http://www.lindependant.fr/2015/05/02/le-gendarme-condamne-pour-avoir-menti-sur-son-ex-femme,2024773.php>
Dans ta liste il manque les trois gendarmes qui ont tué Adama Traoré, même
pas inquiétés par la justice alors qu'on persécute sa famille en deuil. Une
contre expertise vient de confirmer qu'il est mort par asphyxie, et pas comme
les racailles de médecins et de juges ont prétendu.
Bref, ça ne montre qu'une chose, que les gendarmes commettent énormément de
crimes et de délits, sont parfois condamnés et alors les journaux en font des
gros titres, souvent parce que la victime n'est pas n'importe qui, mais la
plupart du temps sont impunis et personne n'en parle, même pas la famille à
cause des pressions énormes mises au jour dans l'affaire Adama.
Bref, on reconnait bien la "méthode Arthur," rendre les victimes coupables
afin qu'elles ferment leur gueule. Mais devant un avocat (général) pas trop
con, il a dû se prendre bien des baffes dans la gueule, alors il vient sur un
forum où c'est plus facile.
Ma "méthode" c'est de répondre à l'affirmation
"Il faut savoir que les gendarmes ne respectent pas les lois, pour une
bonne raison ils ne sont jamais condamnés un peu comme dans les
dictatures".

Tout autre interprétation n'est que le fait de votre imagination.
--
Arthur
Cl.Massé
2017-07-11 15:39:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Bref, on reconnait bien la "méthode Arthur," rendre les victimes
coupables afin qu'elles ferment leur gueule. Mais devant un avocat
(général) pas trop con, il a dû se prendre bien des baffes dans la
gueule, alors il vient sur un forum où c'est plus facile.
Ma "méthode" c'est de répondre à l'affirmation "Il faut savoir que les
gendarmes ne respectent pas les lois, pour une bonne raison ils ne sont
jamais condamnés un peu comme dans les dictatures".
Tout autre interprétation n'est que le fait de votre imagination.
Ah ouais en effet, c'est pas jamais mais presque jamais, ça change tout.
Une liste d'articles de journaux ne prouve absolument rien, et tu le sais
bien. Coluche en son temps avait fait des statistiques, une personne par
jour agressée par la police et jamais de condamnation, ils étaient soit
disant en état de légitime défense en tirant dans le dos.

Mon imagination ne peut pas changer ta réalité, qui est bien celle-là.
Quand comprendras-tu que ta rhétorique ne trompe pas tout le monde?

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Arthur
2017-07-12 07:33:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Post by Cl.Massé
Bref, on reconnait bien la "méthode Arthur," rendre les victimes
coupables afin qu'elles ferment leur gueule. Mais devant un avocat
(général) pas trop con, il a dû se prendre bien des baffes dans la
gueule, alors il vient sur un forum où c'est plus facile.
Ma "méthode" c'est de répondre à l'affirmation "Il faut savoir que les
gendarmes ne respectent pas les lois, pour une bonne raison ils ne sont
jamais condamnés un peu comme dans les dictatures".
Tout autre interprétation n'est que le fait de votre imagination.
Ah ouais en effet, c'est pas jamais mais presque jamais, ça change tout.
Une liste d'articles de journaux ne prouve absolument rien, et tu le sais
bien.
Ce qui s'affirme sans preuve se réfute sans preuve.
Post by Cl.Massé
Coluche en son temps avait fait des statistiques,
Il travaillait à l'INSEE ?
Post by Cl.Massé
une personne par
jour agressée par la police et jamais de condamnation, ils étaient soit
disant en état de légitime défense en tirant dans le dos.
Mon imagination ne peut pas changer ta réalité, qui est bien celle-là.
La réalité ne m'appartiens pas, c'est un bien commun.
Post by Cl.Massé
Quand comprendras-tu que ta rhétorique ne trompe pas tout le monde?
-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
--
Arthur
Cl.Massé
2017-07-12 17:18:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Ce qui s'affirme sans preuve se réfute sans preuve.
Et c'est dans les vieilles marmites qu'on fait la meilleure soupe. Moi
aussi je suis capable de répondre à côté en faisant croire que j'ai répondu.
En tout cas tu n'as pas prouvé que les gendarmes étaient condamnés la
plupart du temps, et c'était seulement là-dessus que portait la discussion,
pas sur le sujet où tu voulais dévier.
Post by Arthur
Post by Cl.Massé
Coluche en son temps avait fait des statistiques,
Il travaillait à l'INSEE ?
Les jugements sont publics, et tu es le premier à le savoir. C'est quoi ces
effets de manche à la con?



-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Arthur
2017-07-13 06:54:37 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Post by Arthur
Ce qui s'affirme sans preuve se réfute sans preuve.
Et c'est dans les vieilles marmites qu'on fait la meilleure soupe. Moi
aussi je suis capable de répondre à côté en faisant croire que j'ai répondu.
En tout cas tu n'as pas prouvé que les gendarmes étaient condamnés la
plupart du temps,
Le contraire de "jamais" n'est pas "la plupart du temps".
--
Arthur
Cl.Massé
2017-07-13 11:56:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Le contraire de "jamais" n'est pas "la plupart du temps".
C'est exactement ce que je disais, tu n'as rien démontré.

Maintenant je vais te dire une chose, ce que tu ne peux raconter n'a aucune
importance. Il y a le non lieu qui est bien pratique, il s'est rien passé,
alors on peut pas dire que le gendarme n'a pas été condamné.

L'affaire Adama Traoré est un très bon exemple. Si sa famille n'avait pas
financé une contre expertise, Adama serait mort d'une infection, circulez
y'a rien à voir! Mais la réalité s'avère être tout autre, les trois
gendarmes, qui a minima devraient être condamnés pour non assistance à
personne en danger, ne bénéficient pas d'un non lieu, mais n'ont même pas
été mis en examen, alors qu'un frère d'Adama a été condamné parce qu'un
policier s'est fait mordre par son propre chien.

Alors voilà ce que je te dis, tu peux te torcher avec les journaux que tu
cites, ça ne veux absolument rien dire, alors qu'un exemple suffisamment
développé montre très bien et dans le détail comment ça se passe dans la
pratique. Chaque fois qu'il y a une connerie de faite, sans aucun élément
probant les gendarmes vont chez le métèque du coin qu'ils n'aiment pas,
cassent tout chez lui et l'emballent. Pendant ce temps-là le vrai coupable
peut courir. Le juge devant le dossier vide est obligé de le relâcher, mais
si ça tourne mal, les gendarmes sont couverts, sinon il ne feraient pas ça
de façon quasi routinière. Le fait que l'individu ait fait des bêtises dans
le passé ne justifie en rien ce comportement de racaille de la part des
gendarmes. Le racisme vient d'en haut, il sert à diviser pour mieux régner,
c'est pourquoi les gendarmes sont couverts si la peau est un peu sombre.

Et toi tu contribues à ce dispositif en inversant le rôle du coupable et de
la victime. La racaille c'est toi, et tu es ridicule avec tes formules
rhétoriques.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Arthur
2017-07-13 12:37:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Post by Arthur
Le contraire de "jamais" n'est pas "la plupart du temps".
C'est exactement ce que je disais, tu n'as rien démontré.
Si.
Voir le message de Olivier Miakinen un peu plus bas.
[Blabla hors sujet dans un forum de droit]
Post by Cl.Massé
La racaille c'est toi, et tu es ridicule avec tes formules
rhétoriques.
Un argument basé sur des faits et sur la logique la plus élémentaire
n'est pas une formule rhétorique.
--
Arthur
Cl.Massé
2017-07-13 13:12:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Un argument basé sur des faits
Faits non pertinents, et tu le sais très bien.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Arthur
2017-07-13 14:01:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Post by Arthur
Un argument basé sur des faits
Faits non pertinents, et tu le sais très bien.
Ah ?
Vous contestez les faits relatés dans les liens que j'ai donnés ?
--
Arthur
Cl.Massé
2017-07-14 17:53:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Ah ?
Vous contestez les faits relatés dans les liens que j'ai donnés ?
Ah mais bien sûr! C'est pas des violences policières mais des rébellions et
des dénonciations calomnieuses. On se demande de quoi se mêle l'ONU.

<http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20170714.OBS2125/affaires-theo-et-adama-le-haut-commissariat-des-nations-unies-demande-des-comptes-a-la-france.html>

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.

Olivier Miakinen
2017-07-13 09:44:32 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
En tout cas tu n'as pas prouvé que les gendarmes étaient condamnés la
plupart du temps
Il répondait à l'affirmation « les gendarmes ne sont jamais condamnés ».
Pour contredire cette affirmation il suffisait de donner un exemple de
gendarme condamné, or Arthur en a donné plusieurs dans l'actualité récente.
--
Olivier Miakinen
Arthur
2017-07-13 12:32:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Cl.Massé
En tout cas tu n'as pas prouvé que les gendarmes étaient condamnés la
plupart du temps
Il répondait à l'affirmation « les gendarmes ne sont jamais condamnés ».
Pour contredire cette affirmation il suffisait de donner un exemple de
gendarme condamné, or Arthur en a donné plusieurs dans l'actualité récente.
Cl.Massé a séché les cours de logique au collège.
Ce n'est pas un drame en soi.
Mais pourquoi faut-il qu'il vienne le démontrer dans chacun de ses
messages dans ce fil ?
--
Arthur
Loading...