Discussion:
sortie magasin
(trop ancien pour répondre)
Chab
2018-01-14 01:40:03 UTC
Permalink
Raw Message
Bonsoir !

j'entre librement dans un magasin d'alimentation super _, et je veux
ressortir sans achat, je me présente donc à la sortie dédiée, à coté de
"l'accueil", mais le passage est obstrué par une barrière verrouillée.
la personne de l'accueil me voit, mais occupée avec une cliente qui se
faisait rembourser un article ne bouge pas un orteil, au bout d'une
trentaine de seconde, j'avance et je force le verrouillage. ce qui a
alerté le chien de garde, qui me dit que je doit attendre que l'on
m'ouvre pour sortir, bien évidemment je l'ai envoyé se faire voir chez
un peuple du sud, en lui disant qu'il n'était pas question que je
demande l'autorisation de sortir d'un magasin dans lequel l'entrée est
libre. j'ai vu cette procédure aussi dans un supermarché d'une autre
marque, bien entendu je ne met plus les pieds dans ces deux magasins, ca
j'ai suffisamment de quoi faire autour de chez moi, mais je trouve ça
assez quand même choquant, mais est-ce bien légal ce type de comportement ?
Cordialement
Chab
Arthur
2018-01-16 15:10:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Chab
Bonsoir !
j'entre librement dans un magasin d'alimentation super _, et je veux
ressortir sans achat, je me présente donc à la sortie dédiée, à coté de
"l'accueil", mais le passage est obstrué par une barrière verrouillée. la
personne de l'accueil me voit, mais occupée avec une cliente qui se faisait
rembourser un article ne bouge pas un orteil, au bout d'une trentaine de
seconde, j'avance et je force le verrouillage. ce qui a alerté le chien de
garde, qui me dit que je doit attendre que l'on m'ouvre pour sortir, bien
évidemment je l'ai envoyé se faire voir chez un peuple du sud, en lui disant
qu'il n'était pas question que je demande l'autorisation de sortir d'un
magasin dans lequel l'entrée est libre. j'ai vu cette procédure aussi dans un
supermarché d'une autre marque, bien entendu je ne met plus les pieds dans
ces deux magasins, ca j'ai suffisamment de quoi faire autour de chez moi,
mais je trouve ça assez quand même choquant, mais est-ce bien légal ce type
de comportement ?
Cordialement
Chab
Votre droit d'aller et venir est garanti par la Constitution.

"Nul ne peut être arbitrairement détenu."

<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006527558&cidTexte=LEGITEXT000006071194>
--
Arthur
Santa Claup
2018-01-16 15:57:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Chab
le passage est obstrué par une barrière verrouillée. la
personne de l'accueil me voit, mais occupée avec une cliente qui se faisait
rembourser un article ne bouge pas un orteil, au bout d'une trentaine de
seconde, j'avance et je force le verrouillage. ce qui a alerté le chien de
garde, qui me dit que je doit attendre que l'on m'ouvre pour sortir
je trouve ça assez quand même choquant, mais est-ce bien
légal ce type de comportement ?
Votre droit d'aller et venir est garanti par la Constitution.
"Nul ne peut être arbitrairement détenu."
<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006527558&cidTexte=LEGITEXT000006071194>
Nul n'a non plus le droit de se faire justice seul en forçant le
passage au motif d'une quelconque impatience.
Arthur
2018-01-16 16:22:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
le passage est obstrué par une barrière verrouillée. la personne de
l'accueil me voit, mais occupée avec une cliente qui se faisait rembourser
un article ne bouge pas un orteil, au bout d'une trentaine de seconde,
j'avance et je force le verrouillage. ce qui a alerté le chien de garde,
qui me dit que je doit attendre que l'on m'ouvre pour sortir
je trouve ça assez quand même choquant, mais est-ce bien légal ce type de
comportement ?
Votre droit d'aller et venir est garanti par la Constitution.
"Nul ne peut être arbitrairement détenu."
<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006527558&cidTexte=LEGITEXT000006071194>
Nul n'a non plus le droit de se faire justice seul en forçant le passage au
motif d'une quelconque impatience.
Et un vigile a le droit de vous retenir sans motif légitime combien de
temps avant que vous n'ayez le droit de manifester votre impatience en
vous libérant par vous-même ?
--
Arthur
Santa Claup
2018-01-16 18:44:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
le passage est obstrué par une barrière verrouillée. la personne de
l'accueil me voit, mais occupée avec une cliente qui se faisait
rembourser un article ne bouge pas un orteil, au bout d'une trentaine de
seconde, j'avance et je force le verrouillage. ce qui a alerté le chien
de garde, qui me dit que je doit attendre que l'on m'ouvre pour sortir
je trouve ça assez quand même choquant, mais est-ce bien légal ce type de
comportement ?
Votre droit d'aller et venir est garanti par la Constitution.
"Nul ne peut être arbitrairement détenu."
<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006527558&cidTexte=LEGITEXT000006071194>
Nul n'a non plus le droit de se faire justice seul en forçant le passage au
motif d'une quelconque impatience.
Et un vigile a le droit de vous retenir sans motif légitime combien de temps
avant que vous n'ayez le droit de manifester votre impatience en vous
libérant par vous-même ?
Tout dépend de ce qu'on appelle retenir et du motif de ladite
rétention.
En soi, ça ne change rien aux conséquences d'une dégradation commise
pour "se libérer".
Arthur
2018-01-17 09:13:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Arthur
le passage est obstrué par une barrière verrouillée. la personne de
l'accueil me voit, mais occupée avec une cliente qui se faisait
rembourser un article ne bouge pas un orteil, au bout d'une trentaine de
seconde, j'avance et je force le verrouillage. ce qui a alerté le chien
de garde, qui me dit que je doit attendre que l'on m'ouvre pour sortir
je trouve ça assez quand même choquant, mais est-ce bien légal ce type
de comportement ?
Votre droit d'aller et venir est garanti par la Constitution.
"Nul ne peut être arbitrairement détenu."
<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006527558&cidTexte=LEGITEXT000006071194>
Nul n'a non plus le droit de se faire justice seul en forçant le passage
au motif d'une quelconque impatience.
Et un vigile a le droit de vous retenir sans motif légitime combien de
temps avant que vous n'ayez le droit de manifester votre impatience en vous
libérant par vous-même ?
Tout dépend de ce qu'on appelle retenir et du motif de ladite rétention.
En soi, ça ne change rien aux conséquences d'une dégradation commise pour "se
libérer".
Charb n'a pas parlé de dégradation.
--
Arthur
Arthur
2018-01-17 09:14:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Arthur
le passage est obstrué par une barrière verrouillée. la personne de
l'accueil me voit, mais occupée avec une cliente qui se faisait
rembourser un article ne bouge pas un orteil, au bout d'une trentaine
de seconde, j'avance et je force le verrouillage. ce qui a alerté le
chien de garde, qui me dit que je doit attendre que l'on m'ouvre pour
sortir
je trouve ça assez quand même choquant, mais est-ce bien légal ce type
de comportement ?
Votre droit d'aller et venir est garanti par la Constitution.
"Nul ne peut être arbitrairement détenu."
<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006527558&cidTexte=LEGITEXT000006071194>
Nul n'a non plus le droit de se faire justice seul en forçant le passage
au motif d'une quelconque impatience.
Et un vigile a le droit de vous retenir sans motif légitime combien de
temps avant que vous n'ayez le droit de manifester votre impatience en
vous libérant par vous-même ?
Tout dépend de ce qu'on appelle retenir et du motif de ladite rétention.
En soi, ça ne change rien aux conséquences d'une dégradation commise pour
"se libérer".
Chab n'a pas parlé de dégradation.
--
Arthur
Santa Claup
2018-01-17 09:28:05 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Arthur
Post by Arthur
Votre droit d'aller et venir est garanti par la Constitution.
"Nul ne peut être arbitrairement détenu."
<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006527558&cidTexte=LEGITEXT000006071194>
Nul n'a non plus le droit de se faire justice seul en forçant le passage
au motif d'une quelconque impatience.
Et un vigile a le droit de vous retenir sans motif légitime combien de
temps avant que vous n'ayez le droit de manifester votre impatience en
vous libérant par vous-même ?
Tout dépend de ce qu'on appelle retenir et du motif de ladite rétention.
En soi, ça ne change rien aux conséquences d'une dégradation commise pour
"se libérer".
Chab n'a pas parlé de dégradation.
"au bout d'une trentaine de seconde, j'avance et je force le
verrouillage"

Selon le CNRTL, le verbe forcer signifie :
− Fausser en exerçant une pression trop forte. Sous peine de forcer la
barre, il ne faut pas serrer un côté du châssis avant d'avoir arrêté
l'autre par les coins (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr.,1932, p. 294).
− Faire pénétrer en poussant fort. Synon. bourrer.L'étable de troncs
bruts entre lesquels on avait forcé des chiffons et de la terre (Hémon,
M. Chapdelaine,1916, p. 58).
− Faire céder, fracturer. Forcer un coffre, une serrure

Autre chose ?
Arthur
2018-01-17 10:38:34 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Arthur
Post by Arthur
Votre droit d'aller et venir est garanti par la Constitution.
"Nul ne peut être arbitrairement détenu."
<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006527558&cidTexte=LEGITEXT000006071194>
Nul n'a non plus le droit de se faire justice seul en forçant le passage
au motif d'une quelconque impatience.
Et un vigile a le droit de vous retenir sans motif légitime combien de
temps avant que vous n'ayez le droit de manifester votre impatience en
vous libérant par vous-même ?
Tout dépend de ce qu'on appelle retenir et du motif de ladite rétention.
En soi, ça ne change rien aux conséquences d'une dégradation commise pour
"se libérer".
Chab n'a pas parlé de dégradation.
"au bout d'une trentaine de seconde, j'avance et je force le verrouillage"
− Fausser en exerçant une pression trop forte. Sous peine de forcer la barre,
il ne faut pas serrer un côté du châssis avant d'avoir arrêté l'autre par les
coins (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr.,1932, p. 294).
− Faire pénétrer en poussant fort. Synon. bourrer.L'étable de troncs bruts
entre lesquels on avait forcé des chiffons et de la terre (Hémon, M.
Chapdelaine,1916, p. 58).
− Faire céder, fracturer. Forcer un coffre, une serrure
Autre chose ?
Dans mon magasin, il suffit de pousser un peu fort le portillon pour
qu'il souvre, sans rien détériorer.

Seul Chab pourra nous dire ce qu'il entend par "je force le
verrouillage" et s'il a détérioré quelque chose ou non.
--
Arthur
Santa Claup
2018-01-17 11:29:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Arthur
Et un vigile a le droit de vous retenir sans motif légitime combien de
temps avant que vous n'ayez le droit de manifester votre impatience en
vous libérant par vous-même ?
Tout dépend de ce qu'on appelle retenir et du motif de ladite rétention.
En soi, ça ne change rien aux conséquences d'une dégradation commise pour
"se libérer".
Chab n'a pas parlé de dégradation.
"au bout d'une trentaine de seconde, j'avance et je force le verrouillage"
− Fausser en exerçant une pression trop forte. Sous peine de forcer la
barre, il ne faut pas serrer un côté du châssis avant d'avoir arrêté
l'autre par les coins (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr.,1932, p. 294).
− Faire pénétrer en poussant fort. Synon. bourrer.L'étable de troncs bruts
entre lesquels on avait forcé des chiffons et de la terre (Hémon, M.
Chapdelaine,1916, p. 58).
− Faire céder, fracturer. Forcer un coffre, une serrure
Autre chose ?
Dans mon magasin, il suffit de pousser un peu fort le portillon pour qu'il
souvre, sans rien détériorer.
Donc, on ne le force pas.
Seul Chab pourra nous dire ce qu'il entend par "je force le verrouillage" et
s'il a détérioré quelque chose ou non.
S'il a forcé ou pas.
Arthur
2018-01-17 13:24:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Santa Claup
Post by Arthur
Post by Arthur
Et un vigile a le droit de vous retenir sans motif légitime combien de
temps avant que vous n'ayez le droit de manifester votre impatience en
vous libérant par vous-même ?
Tout dépend de ce qu'on appelle retenir et du motif de ladite rétention.
En soi, ça ne change rien aux conséquences d'une dégradation commise
pour "se libérer".
Chab n'a pas parlé de dégradation.
"au bout d'une trentaine de seconde, j'avance et je force le verrouillage"
− Fausser en exerçant une pression trop forte. Sous peine de forcer la
barre, il ne faut pas serrer un côté du châssis avant d'avoir arrêté
l'autre par les coins (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr.,1932, p. 294).
− Faire pénétrer en poussant fort. Synon. bourrer.L'étable de troncs bruts
entre lesquels on avait forcé des chiffons et de la terre (Hémon, M.
Chapdelaine,1916, p. 58).
− Faire céder, fracturer. Forcer un coffre, une serrure
Autre chose ?
Dans mon magasin, il suffit de pousser un peu fort le portillon pour qu'il
souvre, sans rien détériorer.
Donc, on ne le force pas.
Si.

"Forcer : Employer la force ou un autre moyen que le moyen adéquat pour
ouvrir quelque chose, faire fonctionner un mécanisme : Forcer une
serrure avec un crochet."
Post by Santa Claup
Seul Chab pourra nous dire ce qu'il entend par "je force le verrouillage"
et s'il a détérioré quelque chose ou non.
S'il a forcé ou pas.
C'est vous qui parliez de "conséquences d'une dégradation".
--
Arthur
Santa Claup
2018-01-17 18:38:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Santa Claup
Post by Arthur
Chab n'a pas parlé de dégradation.
"au bout d'une trentaine de seconde, j'avance et je force le verrouillage"
− Fausser en exerçant une pression trop forte. Sous peine de forcer la
barre, il ne faut pas serrer un côté du châssis avant d'avoir arrêté
l'autre par les coins (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr.,1932, p. 294).
− Faire pénétrer en poussant fort. Synon. bourrer.L'étable de troncs
bruts entre lesquels on avait forcé des chiffons et de la terre (Hémon,
M. Chapdelaine,1916, p. 58).
− Faire céder, fracturer. Forcer un coffre, une serrure
Autre chose ?
Dans mon magasin, il suffit de pousser un peu fort le portillon pour qu'il
souvre, sans rien détériorer.
Donc, on ne le force pas.
Si.
"Forcer : Employer la force ou un autre moyen que le moyen adéquat pour
ouvrir quelque chose, faire fonctionner un mécanisme : Forcer une serrure
avec un crochet."
Et ça ne la dégrade pas, la serrure ?
Post by Arthur
Post by Santa Claup
Seul Chab pourra nous dire ce qu'il entend par "je force le verrouillage"
et s'il a détérioré quelque chose ou non.
S'il a forcé ou pas.
C'est vous qui parliez de "conséquences d'une dégradation".
Cela me paraît aller de soi dès lors qu'on force quelque chose, oui.
Chab
2018-01-18 00:42:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Santa Claup
Post by Arthur
Post by Santa Claup
Post by Arthur
Post by Arthur
Chab n'a pas parlé de dégradation.
"au bout d'une trentaine de seconde, j'avance et je force le verrouillage"
− Fausser en exerçant une pression trop forte. Sous peine de forcer
la barre, il ne faut pas serrer un côté du châssis avant d'avoir
arrêté l'autre par les coins (E. Leclerc, Nouv. manuel
typogr.,1932, p. 294).
− Faire pénétrer en poussant fort. Synon. bourrer.L'étable de
troncs bruts entre lesquels on avait forcé des chiffons et de la
terre (Hémon, M. Chapdelaine,1916, p. 58).
− Faire céder, fracturer. Forcer un coffre, une serrure
Autre chose ?
Dans mon magasin, il suffit de pousser un peu fort le portillon pour
qu'il souvre, sans rien détériorer.
Donc, on ne le force pas.
Si.
"Forcer : Employer la force ou un autre moyen que le moyen adéquat
pour ouvrir quelque chose, faire fonctionner un mécanisme : Forcer une
serrure avec un crochet."
Et ça ne la dégrade pas, la serrure ?
Post by Arthur
Post by Santa Claup
Post by Arthur
Seul Chab pourra nous dire ce qu'il entend par "je force le
verrouillage" et s'il a détérioré quelque chose ou non.
S'il a forcé ou pas.
C'est vous qui parliez de "conséquences d'une dégradation".
Cela me paraît aller de soi dès lors qu'on force quelque chose, oui.
Forcer c'est aussi appliquer un pression supérieure, pour obtenir
l'effet désiré, à aucun moment ça ne veut dire dégrader. Combien de
notices de montage précise "forcer l'appui du machin pour engager le
truc jusqu'au clic" et vous pensez qu'ils seraient assez débiles pour
demander à l'utilisateur de dégrader le matériel pour s'assurer d'un
retour en SAV ?
Ce type de réaction pourrait peut-être s'atténuer avec un peu de chimie,
je serais vous, je me FORCERAIS à consulter

Chab
Santa Claup
2018-01-18 07:09:30 UTC
Permalink
Raw Message
Forcer c'est aussi appliquer un pression supérieure, pour obtenir l'effet
désiré, à aucun moment ça ne veut dire dégrader. Combien de notices de
montage précise "forcer l'appui du machin pour engager le truc jusqu'au clic"
et vous pensez qu'ils seraient assez débiles pour demander à l'utilisateur
de dégrader le matériel pour s'assurer d'un retour en SAV ?
Je vois qu'on est face à une couille molle qui veut jouer les cadors de
supermarché mais qui n'assume pas de dégrader le matériel.
C'est donc un problème de comportement et ce genre-là se règle
généralement dans un coin de parking hors champ des caméras.
Je vais donc prévenir les services de sécurité de tous les Super U de
la région orléanaise en leur envoyant une copie de ton post, histoire
qu'ils te reconnaissent la prochaine fois que tu viendras les faire
chier.
Ce type de réaction pourrait peut-être s'atténuer avec un peu de chimie, je
serais vous, je me FORCERAIS à consulter
Je vais m'occuper de ton cas et vraiment sans me forcer, alors. À
bientôt chez Super U ! lol lol lol
François Guillet
2018-01-20 15:29:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Santa Claup
Post by Arthur
Post by Santa Claup
Post by Arthur
Post by Arthur
Chab n'a pas parlé de dégradation.
"au bout d'une trentaine de seconde, j'avance et je force le verrouillage"
− Fausser en exerçant une pression trop forte. Sous peine de forcer la
barre, il ne faut pas serrer un côté du châssis avant d'avoir arrêté
l'autre par les coins (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr.,1932, p. 294).
− Faire pénétrer en poussant fort. Synon. bourrer.L'étable de troncs
bruts entre lesquels on avait forcé des chiffons et de la terre (Hémon,
M. Chapdelaine,1916, p. 58).
− Faire céder, fracturer. Forcer un coffre, une serrure
Autre chose ?
Dans mon magasin, il suffit de pousser un peu fort le portillon pour
qu'il souvre, sans rien détériorer.
Donc, on ne le force pas.
Si.
"Forcer : Employer la force ou un autre moyen que le moyen adéquat pour
ouvrir quelque chose, faire fonctionner un mécanisme : Forcer une serrure
avec un crochet."
Et ça ne la dégrade pas, la serrure ?
Non. Pour des questions de sécurité qui nécessiteraient la sortie
rapide des gens, les portillons peuvent être "forcés" sans problème.
T'es vraiment un sodomiseur de diptères, claup.
Santa Claup
2018-01-20 22:43:17 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Santa Claup
Post by Arthur
Post by Santa Claup
Post by Arthur
Dans mon magasin, il suffit de pousser un peu fort le portillon pour
qu'il souvre, sans rien détériorer.
Donc, on ne le force pas.
Si.
"Forcer : Employer la force ou un autre moyen que le moyen adéquat pour
ouvrir quelque chose, faire fonctionner un mécanisme : Forcer une serrure
avec un crochet."
Et ça ne la dégrade pas, la serrure ?
Non. Pour des questions de sécurité qui nécessiteraient la sortie rapide des
gens, les portillons peuvent être "forcés" sans problème.
Dans ce cas-là, on ne force rien, on passe.
T'es vraiment un sodomiseur de diptères, claup.
Inutile de te coller des ailes dans le dos, t'as aucune chance.
François Guillet
2018-01-23 16:43:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Santa Claup
Post by Santa Claup
Post by Arthur
Post by Santa Claup
Post by Arthur
Dans mon magasin, il suffit de pousser un peu fort le portillon pour
qu'il souvre, sans rien détériorer.
Donc, on ne le force pas.
Si.
"Forcer : Employer la force ou un autre moyen que le moyen adéquat pour
ouvrir quelque chose, faire fonctionner un mécanisme : Forcer une serrure
avec un crochet."
Et ça ne la dégrade pas, la serrure ?
Non. Pour des questions de sécurité qui nécessiteraient la sortie rapide
des gens, les portillons peuvent être "forcés" sans problème.
Dans ce cas-là, on ne force rien, on passe.
Si, on force. L'effort est lié à la disuasion d'utiliser régulièrement
le portillon dans le mauvais sens, sans pour autant compromettre la
sécurité en cas de réel besoin.
Post by Santa Claup
T'es vraiment un sodomiseur de diptères, claup.
Inutile de te coller des ailes dans le dos, t'as aucune chance.
Ca tombe bien. Même si je virais ma cuti à ce sujet, ce qui n'est pas
d'actualité, ce ne serait pas pour une expérience de piqure de
moustique.

Chab
2018-01-18 00:30:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Arthur
Post by Santa Claup
Post by Arthur
Votre droit d'aller et venir est garanti par la Constitution.
"Nul ne peut être arbitrairement détenu."
<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006527558&cidTexte=LEGITEXT000006071194>
Nul n'a non plus le droit de se faire justice seul en forçant le
passage au motif d'une quelconque impatience.
Et un vigile a le droit de vous retenir sans motif légitime combien
de temps avant que vous n'ayez le droit de manifester votre
impatience en vous libérant par vous-même ?
Tout dépend de ce qu'on appelle retenir et du motif de ladite rétention.
En soi, ça ne change rien aux conséquences d'une dégradation commise
pour "se libérer".
Chab n'a pas parlé de dégradation.
"au bout d'une trentaine de seconde, j'avance et je force le verrouillage"
− Fausser en exerçant une pression trop forte. Sous peine de forcer la
barre, il ne faut pas serrer un côté du châssis avant d'avoir arrêté
l'autre par les coins (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr.,1932, p. 294).
− Faire pénétrer en poussant fort. Synon. bourrer.L'étable de troncs
bruts entre lesquels on avait forcé des chiffons et de la terre (Hémon,
M. Chapdelaine,1916, p. 58).
− Faire céder, fracturer. Forcer un coffre, une serrure
Autre chose ?
OUI ! Ouvrir la porte de son placard, y'a une vie à l'extérieur !

Chab
Chab
2018-01-18 00:27:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Arthur
Post by Santa Claup
Post by Arthur
le passage est obstrué par une barrière verrouillée. la personne
de l'accueil me voit, mais occupée avec une cliente qui se faisait
rembourser un article ne bouge pas un orteil, au bout d'une
trentaine de seconde, j'avance et je force le verrouillage. ce qui
a alerté le chien de garde, qui me dit que je doit attendre que
l'on m'ouvre pour sortir
je trouve ça assez quand même choquant, mais est-ce bien légal ce
type de comportement ?
Votre droit d'aller et venir est garanti par la Constitution.
"Nul ne peut être arbitrairement détenu."
<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006527558&cidTexte=LEGITEXT000006071194>
Nul n'a non plus le droit de se faire justice seul en forçant le
passage au motif d'une quelconque impatience.
Et un vigile a le droit de vous retenir sans motif légitime combien
de temps avant que vous n'ayez le droit de manifester votre
impatience en vous libérant par vous-même ?
Tout dépend de ce qu'on appelle retenir et du motif de ladite rétention.
En soi, ça ne change rien aux conséquences d'une dégradation commise
pour "se libérer".
Chab n'a pas parlé de dégradation.
Tout à fait, ce type de barrière s'ouvre dans les deux sens, c'est
obligatoire pour la sécurité des personnes en cas de sortie panique,
c'est juste qu'en position dite verrouillée elle est bloquée par un
point dur, ça n'abîme strictement rien, ça les fait juste ch.. que je ne
veuille pas adhérer à leur concept de mouton consommateur obéissant. Si
les con-sommateurs avaient un peu plus d'amour propre, ces magasins
auraient déjà fermé leurs portes.
Chab
Michel
2018-01-18 11:11:00 UTC
Permalink
Raw Message
Si les con-sommateurs avaient un peu plus d'amour propre, ces magasins
auraient déjà fermé leurs portes.
Parce que tu es obligé d'y aller, con-sommateur ?
Chab
2018-01-18 21:23:08 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michel
Si les con-sommateurs avaient un peu plus d'amour propre, ces magasins
auraient déjà  fermé leurs portes.
Parce que tu es obligé d'y aller, con-sommateur ?
oui bien sûr, et j'avoue humblement que ce n'est pas trop ma tasse de
thé, mais oui, je suis un consommateur, mais essayant dans la mesure du
possible d'être le moins con possible.
Je suis abonné a une revue de consommateur, je m'informe, je préfère
passer ma soirée avec Elise Lucet qu'avec les princes et princesses de
la téléréalité. Je prends le temps de lire les étiquettes des produits
que j'achète, j'ai toujours une loupe sur moi quand je fais mes courses
;o). je n'achète jamais de plats préparés, je vais faire mes course avec
une liste, pas d'achat impulsif, tu ne me verras jamais plus acheter du
saumon, ou des poissons de supermarché élevés à l'huile de palme, je ne
supporte pas la bouffe aux nano-tubes, je préfère me couper un bras que
de manger du nutella ou de bouffer du macdo ou du kfc, du neslé , ect
ect mais là on y est jusqu'à la semaine prochaine ;o)
J'ai une philosophie très basique, mais combien efficace, aucune
confiance ne doit être accordée au commerce et à ses représentants quels
qu'il soient.
Bien sûr je connais les réactions : "De toute façon, avec toi, si on
t'écoutait, on ne pourrait plus rien bouffer" je l'ai entendu je ne sais
combien de fois. Maiiis, je lui dit :"Crève plus vite mon p'tit
bonhomme, n'hésite surtout pas, la planète ne s'en portera que mieux " ;o(
Chab
Arthur
2018-01-18 21:53:00 UTC
Permalink
Raw Message
je suis un consommateur, mais essayant dans la mesure du possible
d'être le moins con possible.
Loupé
Chab
2018-01-18 22:57:36 UTC
Permalink
Raw Message
je suis un consommateur, mais essayant dans la mesure du possible
d'être le moins con possible.
Loupé
J'aurai au moins eu le mérite d'essayer.....moi!
Oups ! Je te laisse, je ne voudrais pas que par ma faute que tu rate
Secret Story.
Arthur
2018-01-19 08:22:34 UTC
Permalink
Raw Message
je suis un consommateur, mais essayant dans la mesure du possible d'être le
moins con possible.
Loupé
Tiens ! Un nouvel Arthur sur fr.
Bienvenu à vous !
--
Arthur
Colibri
2018-01-21 10:18:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michel
Si les con-sommateurs avaient un peu plus d'amour propre, ces magasins
auraient déjà  fermé leurs portes.
Parce que tu es obligé d'y aller, con-sommateur ?
oui bien sûr, et j'avoue humblement que ce n'est pas trop ma tasse de thé,
mais oui, je suis un consommateur, mais essayant dans la mesure du possible
d'être le moins con possible.
Je suis abonné a une revue de consommateur, je m'informe, je préfère passer
ma soirée avec Elise Lucet qu'avec les princes et princesses de la
téléréalité. Je prends le temps de lire les étiquettes des produits que
j'achète, j'ai toujours une loupe sur moi quand je fais mes courses ;o). je
n'achète jamais de plats préparés, je vais faire mes course avec une liste,
pas d'achat impulsif, tu ne me verras jamais plus acheter du saumon, ou des
poissons de supermarché élevés à l'huile de palme, je ne supporte pas la
bouffe aux nano-tubes, je préfère me couper un bras que de manger du nutella
ou de bouffer du macdo ou du kfc, du neslé , ect ect mais là on y est jusqu'à
la semaine prochaine ;o)
J'ai une philosophie très basique, mais combien efficace, aucune confiance ne
doit être accordée au commerce et à ses représentants quels qu'il soient.
Bien sûr je connais les réactions : "De toute façon, avec toi, si on
t'écoutait, on ne pourrait plus rien bouffer" je l'ai entendu je ne sais
combien de fois. Maiiis, je lui dit :"Crève plus vite mon p'tit bonhomme,
n'hésite surtout pas, la planète ne s'en portera que mieux " ;o(
Chab
Nous avons de nombreux points communs ... mais Elise Lucet, j'ai
abandonné : ce n'est vraiment que "à charge", ça manque d'objectivité.
Cl.Massé
2018-01-22 00:22:56 UTC
Permalink
Raw Message
Nous avons de nombreux points communs ... mais Elise Lucet, j'ai abandonné
: ce n'est vraiment que "à charge", ça manque d'objectivité.
Ça compense tout le reste qui est "à décharge," et qui est encore moins
objectif.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Chab
2018-01-23 00:45:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Colibri
Post by Chab
Post by Michel
Si les con-sommateurs avaient un peu plus d'amour propre, ces
magasins auraient déjà  fermé leurs portes.
Parce que tu es obligé d'y aller, con-sommateur ?
oui bien sûr, et j'avoue humblement que ce n'est pas trop ma tasse de
thé, mais oui, je suis un consommateur, mais essayant dans la mesure
CUT
Post by Colibri
Post by Chab
t'écoutait, on ne pourrait plus rien bouffer" je l'ai entendu je ne
sais combien de fois. Maiiis, je lui dit :"Crève plus vite mon p'tit
bonhomme, n'hésite surtout pas, la planète ne s'en portera que mieux " ;o(
Chab
Nous avons de nombreux points communs ... mais Elise Lucet, j'ai
abandonné : ce n'est vraiment que "à charge", ça manque d'objectivité.
Bonjour !
J'avoue humblement avoir du mal à saisir que l'on puisse retenir le
concept " rien qu'à charge" dans les enquêtes d'Elise Lucet, c'est
d'ailleurs l'argument majeur qui est avancé dans les poulaillers des
vingt heures où la volaille le doigt bien sur la couture s'emploie à
ânonner les messages de désinformation bien rodés. La manipulation de
masse fait appel à la recherche en neuroscience. Par exemple, le fameux
triangle AAD , Agresseur / Agressé / Défenseur, quelque soit la pire
saloperie qui vit sur cette planète si vous l'agressez pour le dénoncer
vous trouverez légion pour la défendre, c'est ça l'humain ;o) Avant
quand une personne s'opposait à l'église, au premier coup de tonnerre le
curé l'accusait de sorcellerie, qu'elle allait faire crever les
troupeaux et le bon peuple...A MORT, maintenant on fait des économies de
bûcher ;o), mais il devient gauchiste et va faire crever l'europe , ou
aussi, elle instruit à charge ;o)) c'est vrais que technologiquement on
a beaucoup progressé, mais dans la tête c'est une toute autre histoire,
et puis, c'est tellement plus rassurant d'être dans la masse et de ne
pas avoir à prendre de décision, ça oblige à réfléchir ;o)
Elise Lucet dénonce des faits, elle n'invente rien, elle a toujours
donner le droit de réponse, mais pratiquement toujours refusé par les
service de communication impliqués, parce que ses équipes
d'investigations ne sont pas des perdreaux de l'année manipulables. Et
si ce qu'elle dénonçait était faux, elle devrait crouler sous les procès
"perdus", être virée (ils en virent pour moins que ça, pour une blague,
qui soit dit en passant m'a fait rire), voir même être enfermée dans un
cul de basse fosse.
Quand des multinationales pompe les nappes phréatiques, en Afrique, en
Inde pour la revendre à prix d'or à la classe moyenne à grand coup de
publicité "ressemblez à l'occident " au point de tellement faire baisser
les niveaux que les intouchables sont privés d'eau potable et des
enfants meurent de maladies infectieuses et ça juste pour faire du fric,
moi j'appelle ça un crime contre l'humanité et j’instruis à charge tout
simplement parce qu'il n'y a rien à défendre, aucune excuse. etc , etc,
c'est pas le figaro qui en fera sa une , Heureusement qu'il reste de
très rares VRAIS journalistes, Al gore (une vérité qui dérange), Lucet
(cash investigation) etc ... Tenez, ça me fait penser à Mélenchon, vous
avez vu comment ils s'adresse aux journalistes, (oui parce qu'ils se
prennent encore pour des journalistes MDR !) mais quel dangereux
gauchiste complice du dictateur Chavez, allez... A MOOOORT !, ou mieux
ces fainéants de fonctionnaires qui feraient mieux d'êtres au chômage
comme tout le monde, y'a pas de raison, et les employés de la SNCF, tous
conducteurs de TGV à 5000 €/ par mois, parceque les rails se posent tout
seuls .. Amen ! et même que c'est de leur faute si les trains sont
toujours en retard, je suis sûr qu'ils font même exprès de ralentir
pour faire chiez le peuple et toujours en grève avec ça allez hop aussi
A MOOOORT ;o((

Chab

Si tous les gens qui disent du mal de moi savaient ce que je pense
d'eux, ils en diraient bien d'avantage.
Sacha Guitry
Colibri
2018-01-23 10:43:32 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Chab
Bonjour !
J'avoue humblement avoir du mal à saisir que l'on puisse retenir le concept "
rien qu'à charge" dans les enquêtes d'Elise Lucet,
Je trouve juste que son message porterait davantage s'il était un peu
plus objectif. Les médias (pour faire court) font du bourrage de crâne
dans un sens, et elle dans l'autre. J'écoute les deux avec un esprit
critique.
Même si au final, c'est plutôt elle qui a raison ... :-Z
Cl.Massé
2018-01-18 01:42:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Votre droit d'aller et venir est garanti par la Constitution.
"Nul ne peut être arbitrairement détenu."
<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006527558&cidTexte=LEGITEXT000006071194>
A priori, il s'agit d'un problème de contrôle. Donc dans la vie réelle, ça
donne quoi? Deuxième a priori, ce n'est pas une détention, mais un simple
retardement. La Constitution donne-t-elle la formule pour calculer un temps
"raisonnable" de retardement, tenant compte d'un autre droit fondamental qui
est la propriété privée, et de toute autres données pertinentes?

Bref, il n'y a pas que le droit dans la vie, il y a aussi le comportement
dit "commercial." Au jour d'aujourd'hui (pléonasme conscient et assumé, et
j'em.... les puristes) c'est pas grave de maltraiter quelqu'un qui ne
rapporte pas suffisamment d'argent. Je pense qu'un comportement qu'on
pourrait dire "cliental," tel qu'illustré ici, est la meilleure des
réponses. Les clients ne se rendent pas assez compte que ce sont eux qui ont
le pouvoir. "Mon pouvoir est mon droit."
Chab
2018-01-18 20:53:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cl.Massé
Post by Arthur
Votre droit d'aller et venir est garanti par la Constitution.
"Nul ne peut être arbitrairement détenu."
<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006527558&cidTexte=LEGITEXT000006071194>
A priori, il s'agit d'un problème de contrôle.
Oui, mais je pense surtout que la mentalité de ce magasin fait qu'à
priori on est considéré comme potentiellement voleur.

Donc dans la vie réelle,
Post by Cl.Massé
ça donne quoi? Deuxième a priori, ce n'est pas une détention, mais un
simple retardement.
Simple retardement peut être pour eux, mais assurément offensant pour moi.

La Constitution donne-t-elle la formule pour
Post by Cl.Massé
calculer un temps "raisonnable" de retardement, tenant compte d'un autre
droit fondamental qui est la propriété privée, et de toute autres
données pertinentes?
Je prends pour exemple un parking de super-marché, comme il est ouvert
au public, le code de la route s'applique, un stop grillé sur ce parking
a la même valeur que sur une route. Je pense que pour la rétention c'est
identique, à partir du moment ou l'entrée est librement ouvert au public
et même encouragée, publicité et autres, la sortie doit être aussi
libre. Ou alors on informe clairement la personne avant l'entrée que la
sortie est sujette à contrôle et à autorisation. On n'a pas le droit de
piéger les gens comme ça.
Post by Cl.Massé
Bref, il n'y a pas que le droit dans la vie, il y a aussi le
comportement dit "commercial."
Tout à fait, et avec ses dérives.

Au jour d'aujourd'hui (pléonasme
Post by Cl.Massé
conscient et assumé, et j'em.... les puristes)
+1 moi aussi le les EMMERDES !!

c'est pas grave de
Post by Cl.Massé
maltraiter quelqu'un qui ne rapporte pas suffisamment d'argent. Je pense
qu'un comportement qu'on pourrait dire "cliental," tel qu'illustré ici,
est la meilleure des réponses.
Merci

Les clients ne se rendent pas assez compte que ce sont eux qui ont le
pouvoir.

Se rendre compte, c'est réfléchir, et pour certains c'est beaucoup plus
délicat. Mieux vaut pour eux écouter les éditos de la volaille qui fait
l'opinion, quoi penser, comment s'habiller, quoi écouter, quoi regarder,
pour qui voter, qui est méchant, qui est le meilleur, ça leur laisse du
temps pour préparer les cerveaux à consommer du cola devant les anges de
Marseille à Tataouine les bains.

"Mon pouvoir est mon droit."

Et je tiens à l'exercer du mieux que je le pourrais. En attendant
j'avais l'intention de transférer mon budget alimentaire chez eux, car
c'était un peu plus proche de chez moi, mais là c'est définitivement niet.

Bien cordialement

Chab
Loading...